Hassan Whiteside, son triple-double à 12 contres face aux Bulls en 2015

Le 24 novembre 2014, il signe un contrat avec le Miami Heat. Deux mois plus tard, Hassan Whiteside fait résonner son nom. Le pivot brille avec la franchise floridienne en réussissant son premier triple-double en carrière. 

Drafté au deuxième tour en 2010 par les Sacramento Kings, Hassan Whiteside ne fait pas long feu du côté de la Californie. Après un passage en D-League, au Liban et en Chine, il éclot aux yeux de tous avec la tunique des “flammes de Mayami” pour sa première saison en Floride. Saisissant sa chance avec cette formation triple championne NBA (2006, 2012, 2013), le pivot de 2m13 signe une de ses meilleures performances en carrière le 25 janvier 2015.

Sur le parquet de Chicago au United Center, face aux Bulls, il a été ultra dominant dans la raquette terminant la partie avec son premier triple-double : 14 points (6/10 aux tirs), 13 rebonds et 12 contres en 25 minutes, en sortie de banc. Le Heat ramasse une 20ème victoire en 44 rencontres en battant les “taureaux” de 12 points : 96 à 84.

HASSAN WHITESIDE DEVANCE ALONZO MOURNING

Avec 12 tirs bloqués, Whiteside bat son record de contres en un match. Son précédent était de 5, réalisés le 13 janvier 2015 face aux Lakers (15 points et 9 rebonds également). Il devient alors le meilleur contreur en un match de Miami dans l’histoire, dépassant les 9 contres d’Alonzo Mourning. L’ancien pivot des Hornets avaient réussi 5 matchs en saison régulière avec 9 contres

Le dernier joueur à avoir réalisé avec plus de 10 contres est d’ailleurs un joueur des Bulls présent dans ce match : Joakim Noah. Le français avait réussi 23 points, 21 rebonds et 11 contres. Whiteside figure désormais dans la liste des intérieurs de la NBA à avoir réalisé pareille performance : Kareem Abdul-Jabbar, Elvin Hayes, Robert Parish, Ralph Sampson, Hakeem Olajuwon, Manute Bol, David Robinson, Dikembe Mutombo, Shaquille O’Neal, Shawn Bradley, Marcus Camby, Ben Wallace, Jermaine O’Neal, Javale Mcgee ,Serge Ibaka.

Après cette excellente prestation, “Agent Block” devient le huitième joueur de l’histoire du Heat à finir un match de saison régulière en triple-double. Rory Sparrow, Steve Smith, Billy Owens, Lamar Odom, Dwyane Wade, Shaquille O’Neal et Lebron James avaient réussi pareille performance.

Lors de cette victoire du Heat en terre illinoise, les cadres ont fait le job. Wade termine avec 26 points, 3 rebonds et 3 passes. Chris Bosh aligne 20 points, 9 rebonds et 3 passes. Côté Bulls, Derrick Rose aligne 19 points, 2 rebonds et 4 passes. Pau Gasol aligne 13 points, 17 rebonds, 3 passes et 4 contres.

Hassan Whiteside termine sa première saison avec le Heat en tournant à 11,8 points, 10 rebonds et 2,6 contres en 48 matchs disputés dont 32 dans le 5 majeur.

photo une (c) USA Today

Le triple-double d’Hassan Whiteside en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *