Playoffs 1994 : le beau parcours des Nuggets face aux Jazz – les 38 contres de Dikembe Mutombo dans la série

Le 21 mai 1994, les Denver Nuggets étaient tout proche de réaliser encore un exploit retentissant lors des playoffs. Après avoir éliminé au premier tour les Sonics, le huitième de la conférence Ouest a bousculé le Utah Jazz les poussant jusqu’à un match 7 en demi-finale de conférence Ouest. Mais ils perdent ce Game 7. Précisions

La franchise du Colorado aura semé le doute jusqu’au bout dans la tête des joueurs de Salt Lake City qui comptaient trois victoires d’avance. Perdant les trois premiers matchs, les Nuggets ont égalisé à 3-3 dans cette série, gagnant la sixième manche à la maison à la McNichols Arena (94-91).

DENVER REVIENT DE 3-0 A 3-3

De retour au Delta Center, pour ce match 7, Karl Malone a sorti les crocs pour pulvériser la défense de Denver qui s’inclinait de 10 points (91-81). La franchise du Colorado aurait pu devenir la première à remonter un 3-0 et se qualifier en gagnant les 4 derniers matchs d’une série de playoffs. Or, “The Mailman” ne l’a pas souhaité à ses partenaires et sort 31 points (12/23 aux tirs), 14 rebonds, 6 passes et 2 interceptions en 46 minutes. Le “facteur” de Utah achève la série avec des moyennes de 26,7 points et 12,3 rebonds.

Dans ce match décisif, Denver a pu encore compter sur son collectif pour tenter d’arracher une quatrième victoire. Dikembe Mutombo finit avec 12 points, 17 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 2 contres. Reggie Williams ajoute 17 points et 12 rebonds. Mahmoud Abdul-Rauf 14 unités et le Bison Dele, en sortie de banc, a bien rentabilisé son temps de jeu (13 points, 10 rebonds en 30 minutes)

“Deke”, le pivot titulaire des Nuggets, a été fidèle à sa réputation de contreur. Déjà auteur au total de 31 contres au premier tour face à Seattle sur les 5 matchs joués précédemment, Mutombo a encore fait mieux face à Utah, repoussant 38 tirs sur les 7 matchs disputés. Il devance le record de Hakeem Olajuwon, celui du plus grand nombre de “blocks shot” sur une série de 7 matchs joués en post-season. “The Dream” en avait totalisé 30 en 1993 face aux Sonics. Lors du match 2, Mutombo était proche d’un triple-double : 7 points, 13 rebonds, 8 contres.

UN MATCH 4 GAGNE DE JUSTESSE

Le 15 mai 1994, les Nuggets aurait pu se faire sweeper 4-0 par le Jazz. Les hommes de Dan Issel remportaient de justesse le match 4 83-82 à la maison. Reggie Williams a porté son équipe alignant 21 points (9/14 aux tirs), 7 rebonds, 3 passes, 3 contres. Laphonso Ellis l’a bien soutenu avec 17 points et 4 rebonds. Denver revenait donc à 3-1.

Au match 5, ils ont eu recours à deux prolongations pour recoller à 3-2 sur le parquet du Jazz. Reggie Williams, cette fois-ci, a eu une panne d’adresse aux tirs mais cumulait tout de même 10 points, 5 rebonds, 6 passes et 3 interceptions. Les Nuggets ont pu compter sur d’autres sauveurs de son roster pour gagner cette cinquième manche. Bryant Stith, aligne 22 points (14/14 aux lancers-francs), 8 rebonds et 4 passes. Mahmoud Abdul-Rauf score aussi 22 points plus 3 passes.

Le banc du Colorado a été efficace également. Bison Dele sort 19 points, 11 rebonds et 4 contres. Robert Pack est sorti de sa chaise pour remplir les cases statistiques : 19 points, 4 rebonds, 7 passes et 6 interceptions. Pack enchaînera d’ailleurs avec une bonne perf au match 6 avec 16 points, 4 rebonds, une rencontre lors de laquelle Mutombo a été plus présent en attaque : 23 points (13/18 aux lancers-francs), ajoutés à ses 12 rebonds, 2 passes, 3 interceptions et 5 contres.

La saison 1993-1994 de Denver s’arrêtait donc dans l’Utah avec cette élimination en demi-finale après avoir eu un bilan équilibré en saison régulière (42 victoires – 40 défaites). Tous les joueurs des Nuggets ont brillé à un moment dans cette demi-finale comme le prouvent leurs moyennes statistiques :

  • Dikembe Mutombo : 13,7 points, 11,9 rebonds, 5,4 contres
  • Mahmoud Abdul-Rauf : 15,7 points, 2,9 passes
  • Reggie Williams : 14,1 points, 4,7 rebonds et 2,7 passes
  • Laphonso Ellis : 13,9 points, 8,9 rebonds
  • Bryant Stith : 12,4 points, 4,7 rebonds
  • Robert Pack : 12,3 points, 2,4 rebonds, 4,3 passes
  • Bison Dele : 9,6 points, 7,1 rebonds

Dans son histoire, Utah battait pour la deuxième fois Denver en playoffs après sa victoire en 1984 (3-2, premier tour). Denver avait pris sa revanche et remporté une série contre le Jazz en 1985 (4-1, demi-finale Ouest).

En 1994, le Jazz poursuivait sa route et croisait sur son chemin les Houston Rockets.

Le match 5 Nuggets – Jazz

Le match 7 Nuggets – Jazz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *