Playoffs 2013 : les Spurs sweepent les Grizzlies – Tony Parker score 37 points au match 4

Eliminés au premier tour en 2011 par les Memphis Grizzlies (4-2), les Spurs ont pris leur revanche deux ans plus tard en finale de conférence Ouest. Les “éperons” du Texas ont écarté la formation du Tennessee grâce à son meneur européen drafté en 2001 en 28ème position. 

Le 27 mai 2013, les San Antonio Spurs se qualifiaient pour les finales NBA en sweepant les Memphis Grizzlies. La franchise texane gagnait le match 4 sur le parquet des Grizz au FedEx Forum 93 à 86. Impérial, Tony Parker a délivré une partie flamboyante avec 37 points à 15/21 aux tirs,  6/6 aux lancers-francs, 4 rebonds et 6 passes. TP dépassait la barre des 35 points et plus pour la quatrième fois en playoffs.

Alors que Memphis revenait à -3 à 9:38 de la fin du match grâce à un lay-up de Tony Allen (76-73), Parker rentrait son seul tir à 3-points de cette partie pour donner 6 points d’avance : 79-73. Les Spurs maintenaient leur avance grâce aux tirs et lancers-francs du français ainsi que les paniers de Tim Duncan. “Dream Tim” termine avec 15 points, 8 rebonds et 4 contres.

UN BRILLANT TONY PARKER

Lionel Hollins, coach de Memphis, ne pouvait que s’incliner sur la belle performance du meneur français : “Il a été remarquable sur toute la série, et il a contrôlé la série avec sa pénétration. Il a mis des tirs, fait le jeu. Un match, il donne 18 passes, aujourd’hui, il met 37 points. Il était énorme. Mais leur équipe a bien joué. Il faut leur accorder du crédit”. (espn)

En effet, Parker a brillé dans ces finales de conférence Ouest. Auteur de 18 passes au match 2 en plus de ses 15 points, au match 3, Parker signe 26 points à 11/22 aux tirs, 4 rebonds, 5 passes et 3 interceptions. Il avait bien démarré la série lors de la première manche avec 20 points et 9 passes. Sur l’ensemble de cette finale, il tourne en moyenne à 24,5 points, 3,5 rebonds et 9,5 passes.

Les hommes de Gregg Popovich sont champions de la conférence Ouest pour la cinquième fois de leur histoire après 1999, 2003, 2005, 2007. Malgré le 4-0, les Spurs avaient bataillé deux fois en prolongation aux matchs 2 et 3 pour empocher la victoire.

Dans ce match 4, les Spurs ont montré plus d’adresse que les Grizzlies : 51,3 % (39/76) contre 37,2 %. Les joueurs cadres de Memphis ont peiné offensivement. Marc Gasol (14 points, 5 rebonds, 5 passes et 3 contres) shoote à 41,7 % (5/12). Mike Conley finit à 9 points à 4/13, 6 rebonds et 7 passes. Zach Randolph rentre 13 points à 4/13 aux shoots. C’est l’étonnant Quincy Pondexter qui a brillé en attaque en sortie de banc avec 22 points à 7/11, 3 rebonds et 2 interceptions.

San Antonio poursuivait leur aventure et la tâche s’est annoncée plus ardue cette fois en finale NBA face au Miami Heat.

photo une (c) USA Today Sports

Les 37 points de Tony Parker en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *