Playoffs 2012, les Celtics viennent à bout des Sixers au match 7, Rajon Rondo en triple-double

Il a fallu sept matchs, s’accrocher pour obtenir son ticket pour les finales de conférence Est. Déjà bien bousculés au premier tour par les Atlanta Hawks, les Boston Celtics ont passé l’obstacle des demi-finales en écartant de valeureux et coriaces joueurs évoluant du côté de la Pennsylvanie. Détails.

Le 26 mai 2012, Boston, favori de la demi-finale de Conférence Est, a souffert pour battre les Philadelphie Sixers chez à domicile au TD Garden devant 18 624 spectateurs. Les Celtics s’imposent au match 7, 85 à 75. Le meneur Rajon Rondo a été décisif dans ce match capital et termine avec un triple-double : 18 points, 10 rebonds et 10 passes. “Swag” réussissait son 9ème triple-double en playoffs, le deuxième dans cette série face aux Sixers.

Il en avait réalisé un au match 1 : 13 points, 12 rebonds et 17 passes. Rayonnant, il finit cette série avec des moyennes statistiques magnifiques : 14,1 points, 7,4 rebonds et 12,7 passes. Coach de Philadelphie, Doug Collins affirmait l’importance du jeu de Rondo dans cette équipe de Boston : “Je ne les (Celtics) considère pas comme un Big Three. Je les considère comme les “Championship Four”. “Parce que si tu laisses Rondo dehors, tu fais une énorme erreur.”

RAJON RONDO CAPITAL DANS LE QUATRIEME QUART-TEMPS

Tout le 5 majeur du coach Doc Rivers a dépassé la barre des 10 points et plus. Kevin Garnett valide un double-double : 18 points, 13 rebonds. Brandon Bass finit avec 16 points et 4 passes. Paul Pierce lâche 15 points, 9 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 3 contres. Ray Allen inscrit 11 points et prend 4 rebonds.

“Ray-Ray” en délicatesse avec son tir a rentré des shoots au meilleur des moments de cette rencontre. Après 5 échecs à 3-points, le pistolero plante deux tirs longue distance dans le quatrième quart-temps qui ont fait accroître l’avance de son équipe : un à 9:51 (60-54 pour les C’s), un autre à 5:51 (69-61 pour les C’s). C’est dans ces même 12 dernières minutes que Rondo a marqué des paniers et maintenu la belle avance au score aux C’s. “Swag” marque 11 points dont 9 de suite (un lay-up, un jump shot, un 3-point et deux lancers-francs) qui permettent à Boston de prendre 10 longueurs d’avance à 1:45 de la fin du match : : 80-70. Les hommes du Massachussetts contrôlent la fin de match et sécurisent cette quatrième victoire dans la série, synonyme de qualification pour les finales de conférence. Ils retrouvent sur le chemin le Miami Heat.

Dans ce game 7, Philadelphie a tenu tête face à la “maison verte”. A la fin du troisième quart-temps, ils ne comptaient que 3-points de retard : 55-52. A 4:30 de la fin du dernier quart-temps, ils étaient toujours aux basques des Celtics quand André Iguodala marquait  derrière la ligne à 3-points et permettait à Philly de revenir à -3 : 71-68. “Iggy” finit avec 18 points (dont 3/5 à 3-points), 3 rebonds et 4 passes. Jrue Holiday marque 15 points, prend 3 rebonds, donne 9 passes et intercepte 5 ballons. Elton Brand a été présent avec ses 15 points et 6 rebonds.

Auteur d’un énorme exploit au premier tour (élimination des Chicago Bulls, leader de la conférence Est 2011-2012), le groupe du coach Doug Collins n’était pas loin de surprendre le champion NBA 2008 en 7 manches. Les Sixers, huitième de l’Est, réalisait un beau parcours en playoffs.

photo une (c) Jim Rogash/Getty Images

Les images du match 7 Celtics – Sixers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *