Playoffs 1989 : les Lakers éliminent les Suns 4-0 en finale de l’Ouest, 11 victoires de suite pour Los Angeles

Le 28 mai 1989, les Lakers engrangeaient leur 11ème victoire de suite en playoffs après avoir écarté 4-0 les Suns en finale de la Conférence Ouest. Les Purple & Gold remportaient le match 4 contre Phoenix 122 à 117.

Lors de cette quatrième manche à la Arizona Veterans Memorial Coliseum, la franchise californienne a rayonné en attaque grâce à trois de ses joueurs majeurs. Le MVP des finales NBA 1988 James Worthy a fini avec 20 points (10/19), 8 rebonds et 6 passes. “Iceman” conclut cette série avec des moyennes de 25 points, 8,3 rebonds et 4,3 passes.

Magic Johnson score 21 points, prend 6 rebonds, intercepte trois ballons tout en faisant briller ses partenaires avec 20 passes décisives au compteur (sur les 34 de son équipe). Magic Johnson devenait le deuxième joueur à réaliser deux matchs en playoffs à au moins 20 points et 20 passes après John Stockton. Le 4 juin 1987, l’ancien meneur de Michigan State avait réussi 22 points, 20 passes au match 2 des finales NBA contre les Boston Celtics. “E.J” tourne en moyenne dans cette série contre Phoenix à 20,3 points, 6,8 rebonds et 14,3 passes.

Byron Scott finit meilleur scoreur de L.A avec 35 points à 13/18 aux tirs dont 3/3 derrière la ligne à 3-points, 6/7 aux lancers-francs, ajoutés à ses 4 rebonds et 3 passes. L’arrière achève cette série avec 24,8 points, 4 rebonds, 2 passes et 2,5 interceptions. En sortie de banc, Orlando Woolridge s’est montré à son aise sur le parquet lâchant 14 points, 7 rebonds et 5 contres en 28 minutes.

Les hommes de Pat Riley ont été très efficaces en attaque shootant à 54,8 % (46/84 aux tirs dont 6/10 à 3-points). Ils ont démarré cette rencontre par un 11-0 avant de se prendre eux-mêmes un run. Phoenix infligeait un 16-3 pour prendre l’avantage pour la première fois : 16-14. C’est la seule fois où “l’équipe du soleil” mènera de la partie. Ils courront derrière le score tout le reste du match 4 tout en ne lâchant rien. Ils inscrivent notamment 43 points dans le dernier quart-temps.

Le coach Cotton Fitzsimmons a vu à l’oeuvre un Tom Chambers en grande forme qui a aligné 41 points à 17/28 aux tirs, 13 rebonds et 6 passes en 45 minutes. Kevin Johnson a bien aidé son pivot avec ses 22 points, 10 rebonds et 4 interceptions. Le banc des Suns a été brillant : Eddie Johnson inscrit 15 points, Dan Majerle et Armen Gilliam, 12 chacun. Phoenix n’a pas démérité sur l’ensemble de cette finale de l’Ouest en s’inclinant que de 8, 6 et 3 points respectivement sur le match 1, 2 et 3.

Les Lakers se qualifiaient pour sa 23ème finale NBA de son histoire en 1989, la troisième de suite, la septième sur les huit dernières saisons. Malheureusement, ils ne gagneront pas de troisième titre consécutif en étant “sweepé” eux-mêmes en finale contre les Détroit Pistons (4-0).

Le match 4 Lakers-Suns en intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *