Tom Chambers, son coup d’éclat à Phoenix en 1990 : 60 points contre son ex-équipe de Seattle

Le 5 juillet 1988, Tom Chambers débarque aux Phoenix Suns après avoir évolué 5 saisons aux Sonics. Lors de sa deuxième saison dans l’Arizona, l’ailier-fort de 2m08 pulvérisait le record de franchise avec 60 points marqués face à ses anciens coéquipiers de Seattle. Une performance légendaire. 

T.C, comme on le surnommait, devenait le meilleur marqueur de l’histoire de la franchise de Phoenix suite à ses 56 points inscrits contre les Golden State Warriors le 18 février 1990. Tom Chambers finissait la rencontre à 19/29 aux tirs. Devenant le premier joueur des Suns à scorer au moins 50 points, il dépassait le précédent record du nombre de points marqués en saison régulière sur une rencontre. Celui-ci était l’oeuvre du meneur Paul Westphal, auteur de 49 points, le 21 février 1980 face aux Pistons. Chambers réussissait alors une performance monumentale 10 ans après.

TOM CHAMBERS : PREMIER JOUEUR DES SUNS A + DE 50 POINTS ET 60 POINTS

Un mois plus tard, le 8ème choix de la draft 1981, battait son propre record de points le 24 mars 1990. Sa victime ? Son ancienne équipe dans laquelle il a joué cinq ans de 1983 à 1988 : les Seattle Supersonics. Devant les fans de Phoenix, dans la salle de l’Arizona Veterans Memorial Coliseum “Tommy Gun”, fait un chantier dans la peinture.

Ultra dominateur, Tom Chambers claque 60 points à 22/32 aux tirs et 16/18 aux lancers-francs pour Phoenix qui réalisait une superbe saison 1989-1990. Lui et ses partenaires repartaient de cette salle avec une 46ème victoire en 67 matchs : 121 à 95. T.C ajoutait 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 1 contre en 42 minutes. 4 fois All-Star, cet ailier-fort passé par les Clippers de San Diego (1981-1983) avait déjà totalisé 21 points sur les 29 marqués par les Suns dans le premier quart-temps.

Sa prestation foldingue s’est produite après les 61 points de Karl Malone le 27 janvier 1990 et avant les fameux 69 points de Michael Jordan quatre jours plus tard, le 28 mars 1990. Hormis “The Mailman” et “His Airness”, Chambers rejoint la pléthore de scoreurs NBA ayant réussi une telle performance : atteindre cette barre des 60 points et plus (Joe Fulks, George Mikan, Elgin Baylor, Wilt Chamberlain, Jerry West, Rick Barry, Pete Maravich, George Gervin, David Thompson, Bernard King, ou encore Larry Bird)

DEVIN BOOKER BAT LE RECORD DE TOM CHAMBERS LE 24 MARS 2017

Par la suite, d’autres joueurs de Phoenix ont réalisé de sacrés performance offensives se rapprochant des 60 points de Tom Chambers : Cliff Robinson (50 en 2000), Tony Delk (53 en 2001), Amare Stoudemire (50 en 2005). 27 ans plus tard, jour pour jour, Devin Booker explose le record de Tommy Gun. L’arrière et sniper claquait 70 points le 24 mars 2017 devenant le nouveau détenteur du nombre de points marqués en un match. Une performance réalisée face aux Boston Celtics à l’extérieur dans une défaite : 130 à 120.

Sa saison 1989-1990 au sein de cette franchise de l’Arizona fut la plus prolifique de toute sa carrière en points pour Tom Chambers. Il tournait à 27,2 points de moyenne à 50,1 % de réussite. Il brillera aussi chez les Phoenix Suns durant 5 saisons pour des moyennes de 20,6 points en 380 matchs joués. 

(c) photo une : NBAE/Getty

Les 60 points en images de Tom Chambers en 1990

Une pensée sur “Tom Chambers, son coup d’éclat à Phoenix en 1990 : 60 points contre son ex-équipe de Seattle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *