Le coup de chaud de Tony Delk : 53 points à 20/27 et un record en carrière en janvier 2001

Lors de la saison régulière de NBA, sur un match, un joueur sort de sa boîte pour briller en attaque inhabituellement. C’est le cas d’un ancien joueur de l’université de Kentucky.

Pour sa huitième titularisation dans le 5 majeur des Suns, Tony Delk a joué un mauvais tour à ses anciens coéquipiers des Kings à l’Arco Arena. Joueur de Sacramento la saison précédente, l’ancien Hornet a été hyper chaud en attaque en inscrivant 53 points à 20/27 aux tirs dont 28 en deuxième mi-temps, une grande première dans sa carrière qui a débuté en 1996. A 13/15 aux lancers-francs et avec 6 rebonds dans cette partie, l’arrière meneur battait largement son record de points : 26 unités en 1998 pour les Warriors.

Malgré cette efficacité folle aux tirs, Phoenix perdait pour la 11ème fois de la saison, une défaite après prolongation 121 à 117, dans ce choc de la conférence Ouest. En face, un duo serbe a été royal. Peja Stojakovic a signé 33 points (13/22 aux tirs dont 5/7 à 3-points), 9 rebonds, 3 passes. Vlade Divac a été omniprésent : 34 points, 12 rebonds et 6 passes.

Habitué à démarrer les matchs dans la peau d’un remplaçant, Tony Delk est devenu ce jour-là le troisième joueur de la franchise de Phoenix à réussir un match à plus de 50 points après Tom Chambers (deux fois en 1990) et Clifford Robinson (en 2000).

Les 53 points de Tony Delk en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *