Playoffs 2009 : le Magic résiste face à Lebron James au match 1 des finales de conférence Est

Troisième de la conférence Est, Orlando est venu chercher ce qu’il lui fallait lors de son voyage dans l’Etat de l’Ohio : un succès à l’exterieur sur le parquet des Cavaliers. Le collectif du Magic a fait le job en gagnant le match 1 en finale de la conférence Est. 

Le 20 mai 2009, le Magic obtenait une victoire précieuse lors de cette première confrontation face aux Cleveland Cavaliers, leader de la conférence Est (66 victoires – 16 défaites). Les hommes de Stan Van Gundy gagnent la rencontre 109-108 dans l’Ohio à la Quicken Loans Arena. A moins de 20 secondes du terme, c’est le shooteur Rashard Lewis qui a permis à l’équipe floridienne de repasser devant au score grâce à un tir à 3-points, le troisième planté dans cette partie en quarte tentatives. A ce moment-là, il reste moins de 15 secondes à jouer. Les Cavs ont pris deux tirs dans ce laps de temps mais le tir à 3-point de Delonte West (11 points) et celui à 2-point de Mo Williams (17 points, 4 rebonds et 5 passes) ne font pas mouche.

LE GAME-WINNER DE RASHARD LEWIS

L’ancien Sonic brille avec 22 points à 9/13 aux tirs, 7 rebonds et 3 passes. C’est sur une passe de Hedo Turkoglu que Lewis réussi son tir derrière l’arc en fin de match. Le turc délivrait sa 14ème passe en plus de ses 15 points et 6 rebonds. A l’intérieur, Dwight Howard a fait le boulot avec un beau double-double : 30 points à 14/20 aux shoots et 13 rebonds. Tous ces points marqués auront donc suffit à Orlando d’obtenir cette précieuse victoire hors de leurs bases.

Tout l’inverse de Cleveland dont l’attaque s’est reposé sur son “roi”. Lebron James a été stratosphérique, lâchant 49 points à 20/30 aux tirs dont 3/6 à 3-points. Il ajoute à sa ligne de stats 6 rebonds, 8 passes, 2 interceptions et 3 contres en 41 minutes. Il devient le neuvième joueur à aligner au moins 45 points, 5 rebonds, 5 passes et 20 tirs réussis en playoffs après Wilt Chamberlain, Rick Barry, John Havlicek, George McGinnis, Michael Jordan, Hakeem Olajuwon, Steve Nash et Kobe Bryant.

Pourtant, les Cavs avaient bien entamé le match et menaient à la mi-temps de 15 points : 63 à 48. Ce sont notamment Rafer Alston, Courtney Lee et Mickael Pietrus qui ont permis au Magic d’effacer leur retard. A eux 3, ils marquaient 17 des 30 points d’Orlando dans le troisième quart-temps. Après 36 minutes de jeu écoulés, le Magic ne comptait plus que quatre points de retard : 82-78.

Dans le quatrième quart-temps, après presque deux minutes de jeu passées, Anthony Johnson donnait l’avantage aux floridiens pour la première fois du match sur un 3-point : 85-84. Un mano à mano commence à partir de là. Orlando fait la course en tête jusqu’à que Delonte West refait passer les Cavs devant lui aussi à longue distance sur une passe de LBJ (103-102). Le Magic s’imposera sur la plus petite des marges au terme de ces 48 minutes.

Cette série s’achèvera sur la qualification du Magic 4 victoires à 2 dont celle capital au match 4 après prolongation à Orlando à l’Amway Arena (116-114). Les Floridiens affrontaient ensuite en finale les Boston Celtics.

Le match 1 Magic-Cavs en intégralité

Les 49 points de Lebron James en images

Une pensée sur “Playoffs 2009 : le Magic résiste face à Lebron James au match 1 des finales de conférence Est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *