Playoffs 1965 : John Havlicek “stole the ball”, son interception capitale au match 7 de la série Celtics-Sixers

Un match 7 de playoffs NBA qui se joue sur des détails, en toute fin de match, sur une action défensive, c’est ce qui s’est produit entre les Celtics et les Sixers en 1965. Les deux franchises étaient à égalite parfaite avant de débuter la septième et dernière manche décisive. Celle-ci s’est ponctuée par une action de John Havlicek restée dans les annales de la Grande Ligue. Précisions. 

Le 15 avril 1965, les Boston Celtics se qualifiaient pour la finale NBA grâce à sa courte victoire 110 à 109 à domicile au Boston Garden. L’arrière-ailier John Havlicek réalisa l’action défensive en toute fin de rencontre. A cinq secondes de la fin du match, c’est sur une remise en jeu des Sixers que “Hondo” récupérait le ballon suite à la touche effectuée par le joueur de Philadelphie Hal Greer. Ayant 5 secondes pour faire cette remise en jeu, il tente une passe lobée destinée à son coéquipier Chet Walker. Havlicek coupe la ligne de passe en la déviant à deux mains dans les airs.

JOHN HAVLICEK COUPE LA LIGNE DE PASSE

Le ballon revenait alors dans les mains de K.C Jones, meneur des Celtics qui remontait le cuir et dribblait plusieurs fois pour la redonner à Havlicek alors que le buzzer avait déjà retenti, “Hondo” armait un tir hors du temps réglementaire. Les Celtics gagnaient sur la plus petite des marges et devenaient champion de la conférence Est. Sur cette remise en jeu, Greer cherchait à remettre le cuir au géant Wilt Chamberlain. “The Big Dipper” ne pouvait aucunement réceptionner le ballon bien bloqué et “marqué à la culotte” par Bill Russell.

Le terrain était envahi par les supporters de Boston pour féliciter Havlicek, porté en triomphe. Il finit avec 26 points et 11 rebonds au compteur malgré une grande maladresse face au panier (10/30). Bill Russell a été solide frôlant le triple-double : 11 points, 28 rebonds et 8 passes. Sam Jones finit meilleur marqueur du match avec 37 points à 15/31 aux tirs pour les Celtics.

Avant cette dernière action de cette septième manche, Chamberlain avait semé le doute dans la tête des C’s. Il avait inscrit 10 points de suite dont ce dunk qui a permis de ramener son équipe des Sixers à – 1 : 110-109. Il restait 5 secondes à égrener. Bill Russell effectua la remise en jeu pour Boston. Manque de bol, “Russ” voit sa longue passe toucher un fil qui maintient le panier. Le ballon est rendu à Philadelphie qui obtient une remise en jeu cadeau et à effectuer tout proche du panier où ils doivent marquer. Chamberlain aligne des stats invraisemblables dans ce match 7 avec 30 points (12/15 aux tirs) et 32 rebonds en 48 minutes de jeu. L’ancien pivot des Warriors réalisait son 12ème de playoffs à au moins 30 points et 30 rebonds.

LE COMMENTAIRE PHARE DE JOHNNY MOST

Match retransmis à la radio, le commentateur sportif phare des Celtics Johnny Most a gagné en notoriété en commentant cette fameuse dernière action de John Havlicek avec beaucoup de frénésie : ” Greer is putting the ball into play. He gets it out deep. Havlicek steals it. Over to Sam Jones. Havlicek stole the ball! It’s all over! Johnny Havlicek stole the ball!” (“Greer met le ballon en jeu. Il le remet en profondeur. Havlicek le vole. Au tour de Sam Jones. Havlicek a volé le ballon! C’est fini! Johnny Havlicek a volé le ballon!”).

Les Celtics se qualifiaient pour la finale NBA, la huitième d’affilée, et ainsi tenter de remporter un septième titre consécutive (ce qu’ils feront en battant les Lakers 4-1).

L’interception de John Havlicek en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *