Playoffs 2003 : Dirk Nowitzki déchaîné au match 3, 42 points sur le parquet des Blazers

Un des meilleurs shooteurs de la NBA à 3-points a encore délivré une partie époustouflante dans une série de playoffs. L’allemand Dirk Nowitzki avait fait mal à la défense des Blazers en dépassant la barre des 40 points. Détails. 

Le 25 avril 2003, Dirk Nowitzki a permis aux Mavericks d’aligner un troisième succès de rang dans la série du premier tour des playoffs contre les Blazers. Une victoire 119 à 103 à l’extérieur au Rose Garden dans l’Oregon. Le sniper allemand plante 42 points à 15/20 aux tirs dont 5/6 à longue distance. Il ajoute 10 rebonds, 3 interceptions et 2 passes en 46 minutes. Il devenait le premier joueur de l’histoire à aligner au moins 40 points, 10 rebonds et 5 tirs à 3-points dans un match de playoffs. Lebron James l’imitera en 2009 face aux Hawks en demi-finale de conférence Est.

DIRK NOWITZKI : PREMIER JOUEUR EN PLAYOFFS A AU MOINS 40 POINTS – 10 REBONDS ET 5 3-POINTS

Au match 1, “Dirty” était déjà l’auteur de plus de 40 points dans cette confrontation : 46 unités+ 10 rebonds. Il a porté l’attaque de son équipe après être passé totalement à côté au match 2 : 25 points certes mais à 8/25. « J’ai été surpris de voir à quel point j’étais ouvert. Nous avons très bien bougé la balle et tout le monde a vraiment bien tiré . Donc, nous avons été en mesure de les attaquer et nous chasser partout sur le terrain”, analysait Nowitzki après la fin de ce match 3 (source : espn). Dallas a fini la rencontre à 50,6 % de réussite aux tirs (42/83).

Portland perdait pour la 10ème fois de suite à ce moment en playoffs. La série de défaites avait démarré depuis le match 7 de la finale de conférence Ouest face aux Lakers en 2000. Deux joueurs de leur banc ont été productifs en attaque : Ruben Patterson (19 points, 9 rebonds) et Arvydas Sabonis (16 points, 4 rebonds en 14 minutes).

Alors que Portland menait d’un point à la fin du troisième quart-temps (85-84), les Mavs vont dominé les Blazers dans le dernier quart-temps grâce à Nowitzki auteur de 16 points dans les 12 dernières minutes de la partie. Il plante notamment 3 tirs extérieurs dont un qui a donné à 5:58 8 points d’avance (102-94). Il enchaîne avec un dunk + la faute en prime pour porter l’avance à 12 unités (107-95). Dallas contrôle la partie et remporte ce succès précieux à l’extérieur. Les Mavs ont pu s’appuyer sur l’excellent travail de Raef LaFrentz (20 points, 4 rebonds) et Nick Van Exel (14 points dont 6 dans le dernier quart, 4 rebonds et 7 passes), Eduardo Najera (11 points, 5 rebonds)

Malgré cette avantage confortable de 3 victoires, les Mavericks s’étaient faits des frayeurs. Les Blazers égalisaient à 3 manches partout. Mais Dallas arrachaient la victoire au match 7 toujours avec un Dirk Nowitzki en pleine forme (31 points à 12/21 aux tirs, 11 rebonds et 3 contres) devant son public de l’American Airlines Center. L’allemand a été le grand bonhomme de cette série et de cette qualification pour les demi-finales de conférence Ouest. Il tourne sur sept matchs à 29,9 points (à 52,1 % aux tirs, 56% à 3-points).

photo une (c) Louis DeLuca – Dallas Morning News

Les 42 points en images de Dirk Nowitzki

Une pensée sur “Playoffs 2003 : Dirk Nowitzki déchaîné au match 3, 42 points sur le parquet des Blazers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *