9 février 1986 : Isiah Thomas soulève son deuxième trophée de MVP du All-Star Game

Le 9 février 1989, Isiah Thomas s’est distingué lors du All-Star Game à Dallas à la Réunion Arena, devant 16 573 spectateurs. Le meneur des Detroit Pistons, titulaire dans la sélection de la Conférence Est (entrainée par K.C Jones), a fini avec un joli double-double : 30 points, 10 passes et aussi 5 interceptions. Lui et ses coéquipiers d’un soir ont battu la Conférence Ouest de 7 points : 139 à 132.

Pour sa cinquième sélection au All-Star Game, le double champion NBA (1989, 1990) avec la franchise phare du Michigan a été élu MVP de cette rencontre des étoiles, terminant à 11/19 aux tirs et 8/9 aux lancers-francs. C’est la deuxième fois que “Deke” recevait cette distinction individuelle. La première fois, le natif de Chicago, l’avait obtenu lors du All-Star Game à Denver à la McNichols Arena, lors de la victoire 154 à 145 de l’Est face à l’Ouest. Isiah Thomas avait terminé avec 21 points, 15 passes et 4 ballons volés.

ISIAH THOMAS : CINQUIEME JOUEUR NBA A ETRE MVP AU MOINS DEUX FOIS

Il devient le cinquième joueur NBA à obtenir au moins deux fois ce titre de MVP du All-Star Game après George Mikan (1953, 1954), Bob Pettit (1956, 1958, 1959), Oscar Robertson (1964, 1969), Julius Erving (1977, 1983).

Au cours de ce match de février 1989, Isiah Thomas a pu apprécier les belles performances de ses partenaires de l’Est.  Larry Bird aligne 23 points, 8 rebonds, 5 passes et 7 interceptions. Moses Malone assure dans la raquette avec 16 points et 13 rebonds. Sidney Moncrief, scoreur des Bucks qui remplaçait Michael Jordan (fracture du pied au début de la saison 85-86), a lui aussi inscrit 16 points.

Du côté de la conférence Ouest coachée par Pat Riley, c’est Kareem Abdul-Jabbar (16ème sélection) qui finit meilleur marqueur de son équipe en inscrivant 21 points en plus de ses 7 prises aux rebonds. Son coéquipier des Lakers James Worthy a marqué 20 points. Magic Johnson, son autre partenaire de L.A a régalé ses coéquipiers avec 15 caviars. Ralph Sampson, pivot des Rockets, s’est signalé également avec 16 points, 4 rebonds. Alex English, meneur des Nuggets, en sortie de banc, score aussi 16 points à 8/12 aux tirs.

Le box score et les rosters de ce All-Star Game 1986 sur basketball-reference.com

La performance d’Isiah Thomas en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *