You cannot copy content of this page

Shaquille O’Neal : le monstrueux Rookie Of The Year 1993

Pour sa première saison NBA, Shaquille O’Neal a été grandiose dans les raquettes nord-américaines. Avec le Orlando Magic, l’intérieur s’empare du trophée de Rookie Of The Year en 1993 à l’age 21 ans. Une distinction amplement mérité à la suite de son énorme double-double de moyenne. Précisions et infographie. 

Lors de la saison 1992-1993, les spécialistes, les fans du ballon orange découvrent un phénomène qui déménage sur les parquets et cause du mal aux adversaires avec ses 2m16 et 136kg. Après 3 années réussies à la fac de Louisiana State, Shaquille O’Neal débarque dans la Grande Ligue du côté de la Floride. Le 24 juin 1992, le natif de Newark devient le numéro 1 de draft en étant choisi par Orlando.

Il fallait pas chercher bien loin pour désigner le rookie de cette saison 1992-1993. En 81 rencontres disputées, le Big Shaq conclut celle-ci avec des moyennes statistiques éblouissantes : 23,4 points (56,2 % aux tirs), 13,9 rebonds, 1,9 passe et 3,5 contres. Le très fort numéro 32 du Magic succède à Larry Johnson, lauréat en 91-92. O’Neal rejoint des joueurs de légende à avoir obtenu cette distinction individuelle : Elgin Baylor, Oscar Robertson, Kareem Abdul-Jabbar, Wilt Chamberlain, Larry Bird, Patrick Ewing, Michael Jordan, David Robinson

Au niveau des contres, il fut le deuxième meilleur contreur avec Alonzo Mourning et Dikembe Mutombo. Tous trois sont derrière Hakeem Olajuwon avec ses 4,2 contres de moyenne.

En toute logique, il fait partie du meilleur 5 de rookies de la saison au coté d’Alonzo Mourning, Christian Laettner, Tom Gugliotta et Laphonso Ellis.

PREMIER MATCH A 46 POINTS

Le 6 novembre 1992, à 20 ans, il joue son premier match en carrière face au Miami Heat en étant titulaire au poste 5. Le Shaq ne se rate pas et signe son premier double-double avec 12 points (4/8 aux tirs et 4/7 aux lancers-francs), 18 rebonds lors de la victoire 110-100. Le pivot réalisera 61 autres double-double dont un à plus de 40 points.

Le premier match de Shaquille O’Neal en NBA contre Miami

A la moitié de la saison, le 16 février 1993, il a étouffé la défense des Détroit Pistons (Joe Dumars, Isiah Thomas, Terry Mills, Mark Aguirre). O’Neal assure avec 46 points (record en saison), 21 rebonds puis 3 contres. Mais le Magic perdra cette rencontre sur le score de 124-120. Sur cette saison rookie, ce n’est pas ce match contre Detroit où il établit son record aux rebonds. C’est en fin de saison qu’il le détiendra. Il gobe 25 rebonds face aux Washington Bullets le 20 avril 1993 en plus de ses 20 points marqués lors de la facile victoire 105-86.

Il réalise 7 autres matchs en alignant au minimum 20 points et 20 rebonds dont un énorme match face aux Indiana Pacers lors duquel il aligne 30 points (11/20 aux tirs et 8/13 aux lancers-francs), 20 rebonds et 8 contres.

Sur les 9 autres matchs à plus de 30 points, on retient aussi celui face aux Philadelphie Sixers le 18 janvier 1993 : 38 points (16/24 aux tirs et 6/7 aux lancers-francs), 16 rebonds et 8 contres. Il conclut un autre match avec 8 contres, le 4 mars 1993 contre New Jersey (18 points, 11 rebonds lors de la défaite 116-97.

PROCHE D’UN PREMIER TRIPLE DOUBLE

Le 14 février 1993, malgré un pourcentage catastrophique aux tirs (8/25), il rend une feuille de stats incroyable face aux Knicks en frôlant le triple-double lors de la victoire (102-100) : 21 points, 19 rebonds et 9 contres. 

Le 23 janvier 1993, il ne rate que deux tirs lors de la rencontre face aux Dallas Mavericks. Avec un joli 14/16, soit 87,3 % de réussite, il signe son meilleur match en terme d’adresse. Il ajoute ce soir là 13 rebonds et 7 contres. Encore, le Shaq était tout près d’un triple-double.

Joueur de la semaine du 6 au 15 novembre 1992, O’Neal sera 4 mois de suite élu Rookie du mois (novembre, décembre, janvier et février). Sur cette semaine de novembre, en 5 matchs, il tourne à des moyennes colossales : 25,8 points, 16,4 rebonds et 3,4 contres. Le 12 novembre 1992 contre les Bullets, il prend pour la première fois plus de 20 rebonds avec 21 prises lors du succès 127-100.

Sélectionné pour le All-Star Game en 1992, la première d’une longue série, Shaquille O’Neal a changé le visage du Orlando Magic au terme de cette folle saison 92-93 après que la franchise ait connu des difficultés la saison précédente (91-92) : bilan de 21 victoires et 61 défaites. Bien que la franchise floridienne ait gagné plus de matchs avec 41 victoires et 41 défaites, elle finit 9ème de la conférence Est derrière les Indiana Pacers, 8ème, avec un bilan identique.

Les highlights de la saison rookie de Shaquille O’Neal

Infographie – Shaquille O’Neal, Rookie Of The Year 1993

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *