Playoffs 1986 : Ralph Sampson achève les Lakers sur un buzzer-beater

Au Forum d’Inglewood de Los Angeles, les Houston Rockets éliminaient les Lakers au match 5 de la finale de conférence Ouest. La franchise texane bat L.A sur un panier en déséquilibre de Ralph Sampson au buzzer. Précisions. 

Houston, second de la Conférence Ouest, affrontait Los Angeles, premier, dans ce match 5, une finale au cours de laquelle les Rockets du coach Bill Fitch ont fait le break en menant 3-1 après ses trois succès de suite (à l’exterieur au Game 2 ; à domicile pour le Game 3 et 4)

RALPH SAMPSON, LE PANIER DE LA GAGNE

Dans cette cinquième manche, dans le quatrième quart-temps, les deux équipes étaient à égalité (112-112). Il restait alors une seconde à jouer. La toute dernière possession dans le temps réglementaire est pour Houston en sortie de temps-mort. La remise en jeu est effectué par Rodney Mccray. Le ballon est remis à Ralph Sampson. Le pivot saute et bloque le ballon dans les airs se retourne et tire face au géant Kareem Abdul-Jabbar (26 points, 13 rebonds). Le cuir orange bondit et touche alors l’arceau à 4 reprises avant de transpercer le filet blanc. Panier accordé.

4-1 pour Houston qui gagne sur le fil 114-112, un succès qui les hisse en finale NBA pour la deuxième fois de leur histoire après celle jouée en 1981. Michael Cooper (15 points, 7 rebonds, 7 passes et 5 interceptions) était couché sur le sol, mains sur la tête après ce buzzer-beater qui a fait très mal aux Lakers.

Avec ce quatrième succès, Houston mettait un terme à la saison des Lakers, tenant du titre et donc champion NBA 1985. Magnifique exploit des joueurs des Rockets. Les partenaires et le banc texan ont encerclé Sampson pour le congratuler. L’intérieur concluait ce match avec 29 points (10/15 aux tirs), 5 rebonds, et 3 passes.

LE TIR RATE DE BYRON SCOTT

Après le panier à 3-points égalisateur de Robert Reid, 15 points (112-112). Il restait 15 secondes aux Lakers pour repasser devant. En sortie de temps mort, L.A exécute un système. Magic Johnson donne le ballon dans la peinture à Abdul-Jabbar. Pris par deux défenseurs, il la ressort à Michael Cooper. Il voit Byron Scott complètement ouvert. L’arrière prend un bon tir mais échoue sur le cylindre.

Reid capta le rebond et demanda un temps-mort. Après ce time-out, la dernière action aboutira à ce fameux panier de Sampson. Ce tir loupé de Scott fut sans doute un des tournants de la rencontre. Ce shoot aurait peut-être permis à la franchise californienne de recoller à 3-2 dans cette finale.

LA BAGARRE OLAJUWON-KUPCHAK

Bien avant ce panier de Ralph Sampson, la rencontre a été perturbée par une bagarre dans la raquette entre Hakeem Olajuwon et Mitch Kupchak à 5 minutes du terme de la rencontre. Des coups de poings ont fusé entre ces deux joueurs. L’arbitre est intervenue et a dirigé “The Dream” vers le banc des Lakers. Maurice Lucas a pris par ses bras à la gorge le pivot nigérian qui s’est retrouvé au sol.

Les joueurs des deux équipes se sont attroupés pour séparer les deux “bagarreurs”. L’arbitre n’a pas bronche. Olajuwon et Kupchak ont été éjectés du match. Jusqu’à cette rixe, le numéro 34 de Houston avait été très bon dans cette partie : 30 points (10/17 aux tirs et 10/15 aux lancers-francs), 7 rebonds, 3 interceptions, 4 contres en 36 minutes.

Les highlights du match 5 entre Rockets et Lakers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *