Espagne-Russie (Eurobasket 2007, finale), le deuxième sacre des russes

En 2007, l’équipe féminine de Russie remportait le deuxième championnat d’Europe de son histoire. En Italie, à Chieti, elles sont sorties d’une rude bataille face à l’Espagne tout en se faisant peur en deuxième mi-temps. Détails.

Grande première dans l’histoire de l’EuroBasket hommes et femmes. La finale de ces deux tournois en 2007 opposait les deux mêmes nations : la Russie contre l’Espagne.

Dans cette finale femmes, alors qu’on pensait que les Russes allaient faire cavalières seules après avoir corrigé en première mi-temps leurs homologues espagnoles (21-13 après le premier quart-temps, 44-24 à la mi-temps), la Roja était revenu avec d’autres intentions, profitant des faiblesses de la Russie. Les joueuses ibériques se relançaient en infligeant un 21-9 dans le troisième quart-temps, revenant à -8 (53-45).

L’Espagne avait vécu un cauchemar en première mi-temps avec un terrible 4/20 aux tirs et 11 balles perdues. La mise en place du système défensif 2-3 par le coach Evaristo Perez a permis à ses joueuses de ressusciter dans cette finale.

Dans le quatrième quart-temps, elle reviennent à -4 (53-49). Mais la Russie remettait un coup d’accélérateur, profitant des ballons perdues de son adversaire, et reprenaient 10 points d’avance grâce à un shoot à 3-points d’Ilona Korstin à 5 :40 du terme de cette finale (59-49). A 3 :00, sa coéquipière Irina Osipova marquait deux points de plus dans la raquette pour porter l’avance à 12 points (65-53).

L’Espagne, pourtant, retrouvait un nouveau souffle. A 53 secondes de la fin, Valdemoro plante un 3-points. Plus que 4 points d’avance pour les Russes (69-65). En plus de 2 minutes, l’Espagne signait un 12-4. Suite à un ballon perdu de Svetlana Abrosimova, Valdemoro a l’occasion de marquer en contre-attaque sur un lay-up mais le ballon fait un « in and out » sur le cercle. L’Espagne ne reviendra pas. A 6 secondes de la fin, Ilona Korstin rajouta deux lancers-francs (73-65). Victoire des Russes 74-68.

L’Espagne aurait pu réaliser un fantastique come-back dans une finale de championnat d’Europe. Belles frayeurs du côté des Russes qui s’étaient indéniablement relâchées en seconde période. Perez loua le changement de visage affichée en seconde mi-temps de son Espagne après un départ cataclysmique même si le résultat escompté n’est pas celui qu’il espérait: « je savais que mon équipe allait réagir car elles ont montré dans ce tournoi et par le passé qu’elles avaient du cœur et de l’orgueil. Malheureusement, nous avons réagi un peu tard. Nous savions qu’il fallait redoubler d’efforts pour battre la Russie. C’est très compliqué de jouer contre la Russie à cause de notre différence de taille. La Russie est une très forte équipe et sont des championnes d’Europe méritantes ». (Fiba Europe)

Ilona Korstin a réalisé un match solide terminant meilleure scoreuse de la Russie : 18 points (6/12 aux tirs, 5/7 au lancers-francs), 7 rebonds. Irina Osipova finit avec 12 points et 7 rebonds. Maria Stepanova, en délicatesse avec son shoot, marque que 8 points mais prit tout de même 10 rebonds.

L’intérieur russe exultait de joie après cette victoire : « Je suis très très heureuse. Nous voulions vraiment gagner ce match. Tout le monde nous disait  qu’on ne pouvait pas perdre cette occasion. Aucun pays n’a gagné l’Euro à la fois chez les hommes et les femmes. C’était important pour nous d’écrire l’histoire ». La Russie efface un peu le mauvais souvenir deux ans auparavant. En 2005, en Turquie, elle s’inclina face à la République Tchèque (72-70).

En face, l’Espagne avait sonné la révolte après la pause grâce au tandem Amaya Valdemoro (26 points dont 5/8 à 3-points, 8 rebonds), et Laia Palau (18 points à 5/11 aux tirs). Des efforts insuffisants pour soulever le trophée de l’Euro.

Une pensée sur “Espagne-Russie (Eurobasket 2007, finale), le deuxième sacre des russes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *