Playoffs 1986 : Michael Jordan, son match colossal à Boston avec 63 points

Lors des playoffs 1986, Michael Jordan a éclaboussé de son talent face aux numéro 1 de la Conférence Est : les Boston Celtics. L’arrière des Bulls a claqué 63 points face aux défenseurs de Boston. Une performance dantesque et historique avec une pluie de paniers. 

C’est donc une de ses performances qu’on retient également le plus dans la splendide et glorieuse carrière de Michael Jordan. A 23 ans, pour son sixième match de playoff, il plante 63 points face aux Boston Celtics le 20 avril 1986 lors du match 2 au premier tour des playoffs. Match diffusé à la télévision nationale US, Jojo s’était amusé dans la défense des C’s.

Sans prendre de tirs à 3-points, son pourcentage aux tirs est énorme : 53,7 % (22/41). Aux lancers-francs, il ne tremblait pas, réussissant un 19/21 aux tirs. Il ajoute 5 rebonds, 6 passes et 3 interceptions à sa ligne de statistiques en 53 minutes passées sur ce parquet du Boston Garden. Jordan fut bien aidé par Orlando Woolridge, auteur de 24 points, 9 rebonds et des 10 points, 14 rebonds de Charles Oakley.

Rappelons que trois jours avant, le 17 avril, “His Airness” s’était illustré avec 49 points à 18/36 aux tirs lors du match 1 (défaite 123-104). Parmi ses 63 pions, “Jojo” s’était amusé à dribbler entre ses jambes plusieurs femmes face à Larry Bird avant de finir sur un jump shot. Tellement “on fire” face au panier, les Celtics s’étaient mis à défendre à 3-4 sur lui pour stopper son récital offensif.

Michael Jordan, au Boston Garden le 20 avril 1986 – 63 points (c) Getty
MICHAEL JORDAN : LE MEILLEUR SCOREUR DANS UN MATCH DE PLAYOFF

Malgré ce match fabuleux au match 2, le jeune Jordan n’a pas pu empêcher Chicago d’égaliser à 1-1. Défaite des Bulls 135 à 131 après double prolongation. Jordan devenait le meilleur marqueur dans un match de playoffs dépassant les 61 points d’Elgin Baylor (réussi lors du game 5 des Finales NBA 1962). C’est en égalisant à 131 partout que MJ bat le record de Baylor.

Michael Jordan rentra ainsi dans les pages d’histoire de la NBA avec ce match de dingo en attaque lui qui a connu  une deuxième saison NBA ralentie : une fracture au pied gauche lors d’un match de saison régulière contre les Warriors. Il disputa seulement alors 18 matchs.

Jordan devenait alors le meilleur marqueur en un match de l’histoire de la franchise des Bulls. Il dépasse largement les 41 points de l’inconnu Flynn Robinson face aux Lakers en 1968 (demi-finales de division Ouest).

Son meilleur match en attaque en playoffs auparavant était de 35 points. C’était le 24 avril 1985 face aux Bucks au match 3 au premier tour des playoffs (victoire 109 à 107 à Chicago Stadium).

Après ce match 2 et cette orgie offensive, Larry Bird était dithyrambique sur la performance du jeune joueur porteur du numéro 23 des Bulls : « Je pense qu’aucun joueur n’est capable de faire ce que Michael nous a fait. Il est à l’heure actuelle le joueur le plus incroyable et spectaculaire. Je pense que c’était Dieu déguisé en Michael Jordan. » (espn)

De son coté, les Celtics doublaient la mise dans cette série : 2-0. Tout son 5 majeur a brillé avec son leader Larry Bird qui frôle le triple-double : 36 points, 12 rebonds et 8 passes. Les 4 joueurs du 5 ont donc de belles stats :

  • Kevin Mchale : 27 points, 15 rebonds
  • Danny Ainge : 24 points, 4 rebonds et 5 passes
  • Dennis Johnson : 15 points, 4 rebonds, 8 passes
  • Robert Parish, 13 points, 9 rebonds, 4 passes

Plus fort que Chicago, Boston sweepe les Bulls 3-0. Michael Jordan finit la série avec des stats monumentales : 43,7 points, 6,3 rebonds, 5,7 passes en 45 minutes.

Les 63 points en images de Michael Jordan

Une pensée sur “Playoffs 1986 : Michael Jordan, son match colossal à Boston avec 63 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *