Playoffs 2015 : Chris Paul renvoie les Spurs à la maison, son game winner au match 7

3-3 entre ces deux équipes, un match 7 décisif pour se départager, une place en demi-finale de Conférence Ouest comme en enjeu, le suspense au rendez-vous. La dernière confrontation de cette série Clippers-Spurs a été haletante. 

Le 2 mai 2015, les Clippers de Los Angeles éliminaient le champion NBA 2014 et tenant du titre, les San Antonio Spurs. Dans ce game 7, au Staples Center, Chris Paul, sur un dernier tir en cloche réussi et en déséquilibre avec l’aide de la planche (un bank shot comme dirait les Américains), crucifiait les hommes de Gregg Popovich avec une seconde à écouler dans le quatrième quart-temps.

A moins de 6 secondes de la fin du temps réglementaire, diminué, l’ancien meneur des Hornets, ballon en main, dribblait et pénétrait dans la peinture face à Danny Green qui défendait sur lui. Tim Duncan, en renfort dans la peinture, tente de contrer ce tir de Paul mais la balle finissait sa trajectoire dans l’arceau. Plus rien ne sera marqué. L.A bat les Spurs 111 à 109 et remporte la série 4-3 après avoir été mené 3-2. Ce match a été très serré avec 31 changements de leaders et 16 égalités.

CHRIS PAUL, 18 POINTS EN DEUXIEME MI-TEMPS

Jouant blessé (douleur aux ischios) et ne voulant pas laisser tomber ses partenaires, CP3 finit la partie avec 27 points (dont 18 en deuxième mi-temps) à 9/13 aux tirs dont 5/6 à 3-points, 2 rebonds, 6 passes et 2 interceptions. Dans le troisième quart-temps, il plante 3 tirs à 3-points dont un qui a permis aux “Clipps” de reprendre l’avantage : 79 à 78.

Blake Griffin a fait le job en terminant avec un triple-double : 24 points, 13 rebonds et 10 passes. L’ailier-fort réussissait son deuxième triple-double dans la série après celui au match 2 (29 points, 12 rebonds, 11 passes).

Nous avons déjà été dans cette situation beaucoup de fois cette année, et la plupart du temps, je ne l’avais pas réussi (parlant d’un tir décisif),” Paul a dit.“On en a parlé (avec Doc River et Blake Griffin), et finalement ça a marché quand on en avait besoin.” (source : espn)

Côté Spurs, pas de back-to-back et de deuxième sacre consécutifs. Tim Duncan a livré un bon match avec son sixième double-double dans cette série : 27 points, 11 rebonds. Tony Parker (20 points, 5 rebonds, 5 passes) et Danny Green (16 points, 8 rebonds, 5 contres) ont bien suivis.

Les Clippers se concentraient désormais sur sa série face aux Houston Rockets de James Harden.

photo une (c) AP

Le panier décisif de Chris Paul en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *