Playoffs 2003 : Chauncey Billups évite l’élimination aux Pistons, ses 40 points au match 6 contre le Magic

Le 2 mai 2003, les Pistons sont restés en vie en playoffs. Affrontant le Magic d’Orlando au premier tour de la conférence Est, Détroit a remporté le match 6 capital à l’extérieur au TD Waterhouse Centre en Floride, leur permettant d’égaliser à 3 manches partout. Succès de 15 points : 103-88.

Menés 3-1, les hommes de Rick Carlisle alignaient une deuxième victoire de suite dans cette série. Orlando, huitième de la conférence Est, loupait encore le coche et l’occasion de créer la sensation en éliminant le numéro 1 de l’Est.

Chauncey Billups a été éblouissant sur ce parquet en terminant cette rencontre avec 40 points à 11/23 aux tirs dont 7/14 à 3-points. Il rentre tous les tirs derrière l’arc de son équipe sur les 23 tentatives. Dans cet exercice, Orlando a été catastrophique avec un 2/18. Arrivé à l’intersaison, à l’été 2002, en tant que free agent, “Smooth” s’est transfiguré par rapport au match 5 gagné à Détroit où il avait manqué d’adresse : 15 points à 6/15 dont 0/6 à longue distance. Le meneur titulaire ajoutait 4 rebonds et 4 passes en 45 minutes.

LES 18 POINTS DE CHAUNCEY BILLUPS DANS LE PREMIER QUART-TEMPS

Dès l’entre-deux, Billups a pris les rênes de l’attaque en marquant 18 des 30 points des Pistons après la fin du premier quart-temps, dont un 5/5 à 3-points. Il marquera 11 points dans le quatrième quart-temps. Ce nouveau succès des Pistons s’est construit grâce aux efforts de Richard Hamilton (22 points) et Ben Wallace (22 points, 17 rebonds et 5 passes).

Billups devenait le huitième joueur de l’histoire des playoffs à aligner au moins 40 points et 7 tirs réussis à 3-points. Roger Brown (en 1970), Rex Chapman (en 1997), Reggie Miller, Vince Carter, Ray Allen (tous trois en 2001), et Paul Pierce (en 2002) avaient réussi ce type de performance.

Orlando a tenté de tenir tête aux Pistons. Le Magic s’est appuyé sur son leader d’attaque Tracy Mcgrady, auteur de 37 points à 11/28 aux tirs, 11 rebonds, 5 passes.

Dans la suite de cette série, ce sont les Pistons qui décrochaient leur billet pour les demi-finales à l’Est. Ils battaient à domicile au Palace d’Auburn Hills Orlando 108 à 93. Chauncey Billups a encore livré un match exceptionnel : 37 points à 11/19 aux tirs dont 3/7 à 3-points et 5 passes. “Mr Big Shot concluait cette série avec des moyennes de 22,6 points, 4 rebonds et 4,3 passes.

photo une (c) mlive.com

Les 18 points de Chauncey Billups dans le premier quart-temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *