Charles Barkley, les 24 triple-doubles de Chuck

Charles Barkley a passé 16 saisons NBA en portant la tunique de 3 franchises : Philadelphie, Phoenix et Houston. Avec un total de 1073 matchs joués en saison régulière et 123 en playoffs, il en a conclu 24 avec un triple-double. Détails et infographie.

Drafté en 5ème position de la draft 1984 par les Sixers, l’ailier passé par l’université d’Auburn a claqué 12 triple-doubles avec ce maillot rouge et blanc floqué du numéro 34. C’est lors de sa deuxième saison à Philly qu’il valide le premier.

SIXERS : PLUS GRAND NOMBRE DE REBONDS ET PASSES 

Le 4 avril 1986, Barkley compile à 23 ans face aux Cleveland Cavaliers 27 points (12/18 aux tirs), 22 rebonds et 10 passes lors de la 51ème victoire des Sixers : 122-102. Sur les 24 triple-doubles réussis en carrière, sa plus grosse moisson aux rebonds dans ce type de performance est donc celle réalisé face aux Cavs.

Il signe le plus grand nombre de passes dans un triple-double aussi avec le maillot de Philadelphie. Le 4 novembre 1986, pour sa troisième saison dans la Grande Ligue, Sir Charles délivre 14 passes en plus de ses 34 points (15/20 aux tirs et 4/5 aux lancers-francs) et 10 rebonds contre Indiana. Malgré cette top performance, Philly s’inclina de peu après 2 prolongations : 125-121.

Le 17 juin 1992, Philadelphie le transfère à Phoenix contre Jeff Hornacek, Andrew Lang et Tim Perry. Avec les Suns, il bat son record de points dans un triple-double. Et ça sera lors de la cinquième manche de la finale de conférence Ouest contre Seattle et son duo Shawn Kemp-Gary PaytonCharles Barkley délivre un de ses plus beaux matchs pour la franchise de l’Arizona. Avec un triple-double monstrueux, il permet à Phoenix de prendre l’avantage dans la finale (3-2) : 43 points (16/22 aux tirs et 11/11 aux lancers-francs), 15 rebonds et 10 passes. 

Le triple-double monstrueux de Charles Barkley contre Seattle

15 jours plus tard, Sir Charles réitèra ce même genre de performance. En finale NBA, face aux Chicago Bulls de Michael Jordan, il aligne 32 points, 12 rebonds et 10 passes dans la quatrième manche. Mais les Bulls parviennent à faire le break en menant 3-1. Phoenix perdra la finale 4-2. Pour Phoenix, Barkley achèvera 8 autres matchs avec un triple-double, tous pendant la saison régulière, soit un total de 10. Chaud brulant le “Round Mound of Rebound”.

SES DEUX DERNIERS TRIPLE-DOUBLES AVEC HOUSTON

Le 19 avril 1996, l’ailier 11 fois All-Star, vit le deuxième transfert de sa carrière. Il quitte Phoenix pour rejoindre le Texas et les Houston Rockets en échange de Chucky Brown, Mark Bryant, Sam Cassell and Robert Horry. Charles Barkley rejoignant Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler à 33 ans. Ironie du sort, le MVP de la saison 1993 joue son premier match avec les Rockets à l’America West Arena contre Phoenix où il termine avec un énorme double-double (20 points et 33 rebonds), le 2 novembre 1996.

21 jours plus tard, il valide son 23ème triple-double en carrière, le premier pour Houston le 23 novembre 1996. Il fait un chantier dans la défense des Golden State Warriors. Le double champion en titre 1994 et 1995 obtenait sa 11ème victoire en 12 matchs après prolongation (120-115) grâce à l’ailier : 27 points, 17 rebonds et 12 passes. S’il affiche une belle ligne de statistiques, Chuck a en fait bien raté son match dans le jeu signant un exécrable 5/16 aux tirs. Il compensa cette maladresse par un excellent pourcentage sur la ligne des lancers-francs :  80 % (16/20).

Presque un an plus tard, Charles Barkley réalisa le 24ème triple-double de sa carrière, le 2ème pour Houston à l’age de 34 ans. Infatigable, face aux Nuggets, il marque 15 points, prend 11 rebonds et délivre 12 passes en 39 minutes. Il s’agira de son dernier triple-double.

Dominateur dans les années 80 et 90, Sir Charles fait partie de ces joueurs ailiers de renom en NBA, toutes générations confondues à avoir cumuler une vingtaine de double-doubles en carrière à l’instar de Elgin Baylor, Chris Webber, Grant Hill.

Infographie – Les 24 triple-doubles de Charles Barkley

Charles Barkley, les 24 triple-doubles de Chuck (c) B-Rise, RS

4 pensées sur “Charles Barkley, les 24 triple-doubles de Chuck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *