Playoffs 1987 : une 19ème finale NBA pour les Celtics, Boston écarte Détroit au match 7

Boston était à nouveau champion de la Conférence Est. Les Celtics se débarrassaient des Pistons au terme d’un match 7 gagné à domicile en finale de l’Est en 1987. Les “Celtes” décrochaient son ticket pour les finales NBA pour la 19ème fois de leur histoire et s’offrant une chance de défendre son titre de champion NBA acquis en 1986. Précisions.

Les Celtics jouaient pour la troisième fois de leur histoire face à cette franchise du Michigan en playoffs. Ils les battaient une fois plus en post-season après 1968 (victoire 4-2 en demi-finale de division Est) et 1985 (victoire 4-2 en demi-finale de conférence Est). Le 30 mai 1987, les Boston Celtics validaient sa place une fois de plus pour les finales NBA. La maison verte élimine les Pistons après sa victoire au match 7 et une rude bataille devant ses 14 890 spectateurs : 117 à 114.

LARRY BIRD AU BORD D’UN NOUVEAU TRIPLE-DOUBLE EN PLAYOFFS

Larry Bird a été grandiose devant les fans de Boston, tout près de réaliser son neuvième triple-double en playoffs : 37 points à 13/24 aux tirs, 9 rebonds et 9 passes. Auteur de son huitième triple-double au match 1 dans cette série (18 points, 16 rebonds, 11 passes), l’ailier blond signait son troisième match de suite à au moins 35 points : 36 au match 5, 35 au match 6. Tout le 5 majeur des C’s a été à la hauteur de l’événement sur ce match 7. Robert Parish lâche 16 points et 11 rebonds. Son acolyte du secteur intérieur Kevin Mchale aligne 22 points et 10 rebonds. Danny Ainge se signale avec ses 18 points. Dennis Johnson termine lui aussi en double-double avec 18 points et 11 rebonds.

En face, les Pistons ont bien rivalisé face aux champions NBA en titre. Très discret en attaque au match 6 (8 points), Joe Dumars a été davantage scoreur cette fois-ci. Il s’est montré très adroit concluant cette septième manche avec 35 points à 15/21 aux tirs dont 2/2 à 3-points, et 6 passes. Isiah Thomas a eu un peu moins de réussite (10/28) mais finit avec 25 points, 4 rebonds et 9 passes. Adrian Dantley finit troisième top scoreur de Détroit avec 18 points, 5 rebonds, 2 passes et 3 interceptions. Bill Laimbeer, dans son rôle de défenseur, a été productif dans la raquette alignant 9 rebonds, 13 passes, 2 passes, 2 interceptions et 2 contres.

Il y a eu plusieurs changements de leaders dans cette rencontre. Dumars, sur un lay-up, permettait aux Pistons de revenir à un point : 106-105. Mais Ainge score à deux-points : 108-105 pour Boston. Le meneur avait été capital avant en donnant trois points d’avance aux C’s sur un 3-point : 102 à 99.

Cette série s’achève donc sur un 4-3 pour Boston. Chaque équipe a remporté ses matchs à domicile. Victorieux de ses trois matchs à la maison par un écart moyen de 17,3 points à la Pontiac Silverdome, Détroit n’était pas loin d’obtenir cette fameuse victoire à l’extérieur sur ce match 7. Au match 5, la franchise du Michigan était tout proche de battre le champion s’inclinant que d’un point 108-107, un match lors duquel Larry Bird a réalisé l’interception du match.  “The Gold Hand” termine cette série avec des moyennes de 27,1 points, 10,4 rebonds et 7,6 passes. 

Détroit n’avait plus gagné à Boston depuis le 19 décembre 1982 et sa victoire 131 à 114. Menés 109-100, les Pistons avaient infligé un 31-5 dans le quatrième quart-temps. Isiah Thomas avait brillé : 32 points, 4 rebonds, 16 passes et 5 interceptions.

Boston pouvait se concentrer désormais sur sa finale à jouer face aux Los Angeles Lakers. Ces deux équipes s’étaient déjà affrontés à 9 reprises à ce stade de la compétition après 1959, 1962, 1963, 1965, 1966, 1968, 1969, 1984 et 1985.

Le match 7 Celtics – Pistons en intégralité 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *