Playoffs 2009 : une deuxième finale NBA pour Orlando – Dwight Howard plante 40 points au match 6 contre les Cavs

24 ans après, le Magic d’Orlando se hissait en finale NBA après avoir vaincu les Cleveland Cavaliers au match 6. Une victoire de 13 points devant son public de l’Amway Arena en finale de Conférence Est : 103-90. Un homme a porté la franchise floridienne sur ses épaules pour obtenir cette qualification.

Solide, Dwight Howard a dominé la raquette avec un son cinquième double-double validé dans cette série : 40 points (14/21 aux tirs et 12/16 aux lancers-francs), 14 rebonds en 41 minutes. Tournant à 59,4 % aux lancers-francs lors de la saison régulière écoulée (2008-2009), l’interieur de 2m08 a été plutot adroit sur la ligne.

Le numéro 1 de la draft 2004 figure parmi les joueurs à avoir réalisé au moins 40 points et 10 rebonds en finale de conférence (Kareem Abdul-Jabbar, Moses Malone, Hakeem Olajuwon, Michael Jordan, Shaquille O’Neal, Kobe Bryant, Tim Duncan, Amare Stoudemire, Dirk Nowitzki, Lebron James). Il devient le deuxième joueur de l’histoire du Magic à réaliser pareille performance après le Shaq. “Big Aristote” alignait 41 points, 13 rebonds le 8 mai 1996 au match 1 contre Atlanta en demi-finale à l’Est.

ORLANDO DRESSE LES CAVALIERS

Dans cette sixième manche, les hommes de Stan Van Gundy ont pris à la gorge les Cavs dans le deuxième quart-temps grâce à son pivot titulaire. D-12 ajoutait deux points sur un dunk permettant au Magic de mener de 15 points : 49-34 à 4:21 de la mi-temps. Orlando rentrait aux vestiaires avec une avance confortable de 18 unités : 58-40.

En deuxième-mi-temps, Orlando ne sera pas inquiété par les Cavaliers. L’écart monte même à 21 points quand Howard rentre son jump shot (91-70). Avant ce panier, Mickael Piétrus avait rentré un tir à 3-points. L’ancien ailier de Pau-Orthez a brillé dans cet exercice (4/7) et termine ce match avec 14 points en sortie de banc. Le français tournait à 13,8 points à 47,2 % de réussite à 3-points et 3,2 rebonds. Rashard Lewis finit la partie avec 18 points à 3/7 à 3-points et 8 rebonds. Le point guard Rafer Alston rentre lui aussi 3 tirs longue distance sur 7 tentatives : 13 points au total + 4 rebonds, 2 passes et 2 interceptions.

En face, Lebron James finit avec 25 points (8/20 aux tirs dont 2/8 à 3-points), 7 rebonds, 7 passes. Delonte West score 22 points. Mo Williams marque 17 points et délivre 5 passes. Anderson Varejao brille avec 14 points et 8 rebonds. “The Chosen One” ne jouera pas de deuxième finale NBA en carrière à ce moment-là après la première jouée en 2007 face aux San Antonio Spurs. Sa saison 2008-2009 s’arrête sur cette élimination contre le Magic où le King termine avec des moyennes statistiques ahurissantes en 6 matchs : 38,5 points, 8,3 rebonds et 8 passes.

Sur l’ensemble de cette série, Dwight Howard finit avec un double-double de moyenne : 25,8 points, 13 rebonds. Il a pu compter sur le très bon apport de Rashard Lewis (18,3 points, 5,8 rebonds), le turc Hedo Turkoglu (17,2 points, 6,3 rebonds, 6,7 passes) et Rafer Alston (12,5 points, 3,8 passes). La victoire au match 1 à Cleveland du Magic a été sans doute déterminante 107 à 106 pour cette qualification. Ce succès est le seul réussi à l’extérieur.

Champion de la conférence Est pour la deuxième fois de son histoire après 1995, Orlando allait défier les Lakers de Kobe Bryant en finale NBA 24 années après la première disputée face aux Houston Rockets.

photo une (c) Scott Audette-Pool/Getty Images

Les 40 points de Dwight Howard en images

Le résumé du match 6 Magic-Cavs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *