Playoffs 1977 : le monstrueux double-double de moyenne de Kareem Abdul-Jabbar face aux Warriors

Pour sa deuxième saison à Los Angeles, Kareem Abdul-Jabbar a été le héros de la qualification pour les demi-finales de conférence Ouest. Le pivot All-Star a livré des performances dantesques lors des playoffs 1977 contre Golden State. 

Le 4 mai 1977, dans ce choc de la côte Ouest, les Lakers (premier) se débarrassaient des Warriors (quatrième) de Rick Barry en remportant le match 7 de ce premier tour des playoffs de la Conférence Ouest 97 à 84. Kareem Abdul-Jabbar a encore réussi une folle performance pour qualifier la franchise californienne en demi-finale. Le champion NBA 1971 termine avec une extraordinaire ligne de stats : 36 points (14/25 aux tirs et 8/10 aux lancers-francs), 26 rebonds, 4 passes, 5 interceptions et 1 contre.

Sur l’ensemble de cette série, le pivot a été monumental dans la raquette et tournait à 37,1 points (60,7 % de réussite), 18,7 rebonds, 4,3 passes et 3,6 contres en 42 minutes. Auteur d’un double-double de moyenne, “Big Fella” réalise 4 matchs à 40 points et plus dont 3 de suite (match 4 à 6) :

  • match 1, victoire Lakers : 27 points (10/19 aux tirs) – 16 rebonds – 7 passes – 3 contres
  • match 2, victoire Lakers : 40 points (18/28 aux tirs) – 19 rebonds – 3 passes – 9 contres
  • match 3, victoire Warriors : 28 points (12/20 aux tirs) – 14 rebonds – 7 passes – 3 contres
  • match 4, victoire Warriors : 41 points (15/23 aux tirs) – 18 rebonds – 3 passes – 2 contres
  • match 5, victoire Lakers : 45 points (16/28 aux tirs) – 18 rebonds – 3 passes – 3 contres
  • match 6 , victoire Warriors : 43 points (17/25 aux tirs) – 20 rebonds – 3 passes – 4 contres

Lors de cette défaite dans la sixième manche, Abdul-Jabbar compilait pour la troisième fois en carrière au moins 40 points et 20 rebonds. Les deux premières fois, c’était avec la franchise des Milwaukee Bucks : en 1970 et 1974. Après Elgin Baylor et Wilt Chamberlain, l’ancien pivot de UCLA devenait le troisième joueur NBA de l’histoire à réaliser au moins trois fois ce type de performance.

Le match 6 en intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *