Mondial 2014 : Team USA donne une leçon d’attaque à la Serbie, les Américains conservent leur titre

Contrairement au match de la troisième place hier, la finale de la Coupe du monde de basket 2014 n’aura été serrée. Sans aucune pitié, Team USA a écrabouillé la Serbie lors du dernier match de ce mondial : 129-92. L’équipe américaine a montré sa supériorité et une adresse monumentale notamment à longue distance.

Alors que les Serbes ont montré de l’agressivité vers le cercle, pris 5 points d’avance (10-5), contrôlé le tempo du début de cette finale à Madrid (au Palacio de Deportes) le 14 septembre 2014, profité des largesses défensives des Américains, l’équipe européenne a sombré en encaissant un sévère 15-0 de Team USA, passablement remonté suite à son mauvais départ. Bien revenus dans la partie, les Etats-Unis menaient 22-15 (5e) grâce à leur vitesse, explosivité, qualité athlétique, adresse aux tirs. Des qualités qu’ils ont montrées tout au long de ces quinze jours de compétition.

AVEC UN DUR DEMARRAGE, TEAM USA INFLIGE UN 28-6 EN SIX MINUTES 

Pris totalement à la gorge, les Serbes n’ont trouvé aucune réponse, manquant des tirs près du cercle. Ajoute à cela, Milos Teodosic commettait déjà beaucoup trop de fautes. Team USA dépassait grandement les 10 points d’avance à la fin du premier quart-temps en infligeant un 28-6 en six minutes avec un Kyrie Irving en grande forme (15 points en 8 minutes pour le meneur): 35-21.

Les Américains gardaient leur large avance en étant d’une redoutable efficacité. Sur chaque offensive, les hommes de Mike Krzyzewski jouaient à fond les rebonds et les passes rapides. Cela permettait de récupérer de nombreuses possessions. Ils atteignaient les 20 points d’avance: 56-30 (17e). Les Serbes paralysées baissaient déjà la tête avant la pause. Avec une réussite à 24/41 aux tirs dont 11/16 aux shoots à trois points ; 8/9 aux lancers francs, il faut dire qu’avec cette adresse insolente, Team USA réalisait une démonstration sur le plan offensif. A la mi-temps, elle mène 67-41 sous l’impulsion d’un Kyrie Irving et James Harden exceptionnel. Que faire pour la Serbie face à cette déferlante américaine ?

James Harden – Kyrie Irving efficaces en attaque avec Team USA en finale du Mondial 2014 (c) Getty
PLUS DE 30 POINTS D’AVANCE POUR TEAM USA

Au retour des vestiaires, les Américains prenaient 30 points d’avance : 75-45 (22e). Ils géraient tranquillement la seconde période sans être inquiéter par un retour des serbes. Le jeu rapide et le spectacle priment côté américain. Team USA atteint les 100 points inscrits déjà à 1:30 de la fin du troisième quart-temps. La pilule était dure à avaler pour la Serbie dont on attendait davantage d’opposition ce soir. 38 points ont été inscrits dans ce troisième quart-temps par Team USA qui menait 105-67.

Le score final a été de 129 à 92. Team USA a fini avec 45/78 (près de 58 % de réussite) aux tirs dont 15/30 à 3-points. La sélection américain remportait sa cinquième couronne mondiale en or, la deuxième de suite après 2014, soit sa 12ème médaille au total depuis sa participation à ce tournoi.

Hormis cinq bonnes minutes en début de match, la Serbie a vécu une grosse humiliation sur cette finale. Elle n’a pas pu revenir dans ce match et n’a pas eu les armes pour combattre face à une équipe américaine supérieure dans tous les domaines, pleine de maîtrise et efficace offensivement. Les Etats-Unis conservaient leur titre de champion du monde après le sacre en 2010. La Serbie aura quand même atteint la finale en gagnant que deux matchs sur cinq en phases de poules.

Irving (élu MVP de la finale avec 26 points à 10/13 dont 6/6 à 3 points) et Harden (23 points à 8/11 dont 3/5 à longue distance) ont été les leaders offensifs de Team USA. DeMarcus Cousins frôlait le double-double avec 11 points et 9 rebonds. Cinq autres joueurs Américains ont marqué entre 10 et 12 points (Stephen Curry, Klay Thompson, Kenneth Faried, Rudy Gay, Demar Derozan). Côté serbe, Nikola Kalinic et Nemanja Bjelica inscrivaient 18 points chacun ; Bogdan Bogdanovic 15 points.

Au terme de la finale, les noms des cinq meilleurs joueurs de cette Coupe du monde de basket avaient été dévoilés: Milos Teodosic, Kyrie Irving, Nicolas Batum, Kenneth Faried et Pau Gasol.

Les champions du monde 2014 chez Team USA : Stephen Curry, Klay Thompson, Derrick Rose, Kenneth Faried, Rudy Gay, Demar Derozan, Kyrie Irving, Mason Plumlee, Demarcus Cousins, James Harden, Anthony Davis, Andre Drummond.

(c) photo : FIBA

La démonstration de Team USA en finale du Mondial 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *