Playoffs 1992 : Chicago étrille les Knicks au match 7, 42 points de Michael Jordan

Il n’y a eu aucun suspense lors du match 7 entre Bulls et Knicks en demi-finale de conférence Est. Chicago a ultra dominé New-York à domicile grâce sans surprise au talent offensif de Michael Jordan. 

Le 17 mai 1992, les Bulls de Chicago se qualifiaient pour la finale de conférence devant ses fans et son public pour la septième fois de leur histoire. Au match 7 de leur confrontation face aux Knicks, les hommes de Phil Jackson n’ont pas été inquiétés par leur adversaire au Chicago Stadium après la mi-temps. La bande à Jordan écrabouillait New-York grâce à une large victoire : 110 à 81. Le numéro 23 des taureaux a été monstrueux en attaque : 42 points à 15/29 aux tirs et 12/13 aux lancers-francs. MJ complète ses stas avec 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 3 contres. 

Après une avance de 5 points à la pause (56 à 51), les Bulls ont enclenché la cinquième vitesse en deuxième mi-temps, accentuant leur avance. New York a été bloqué en attaque : seulement 30 points (13 dans le troisième quart et 17 dans le quatrième).

Le colonel Jojo a pu apprécier la belle prestation complète de son lieutenant Scottie Pippen. “Pip” finit avec un triple-double : 17 points, 11 rebonds et 11 passes puis aussi 3 interceptions. Le troisième meilleur joueur de Chicago qui a fait du bon taf des deux côtés du terrain est Horace Grant. Avec ses lunettes de plongée, l’ailier a aligné 14 points, 6 rebonds, 4 passes, 4 interceptions, et 4 contres. La totale.

Chicago a ultra dominé ce dernier match de la série en shootant à 58,1 % (43/74).

Les Bulls battaient les Knicks donc en sept manches (4-3) grâce à son leader d’attaque “Mickael Genre d’Ane” qui alignait des stats moyennes pas trop mauvaises avec seulement 31,3 points, 5,7 rebonds, et 4,3 passes.

Les images du match 7 Bulls-Knicks et les 42 points de Michael Jordan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *