Les 53 points de Dirk Nowitzki : son duel époustouflant contre Tracy Mcgrady en 2004

Sur ses 1522 matchs joués en saison regulière sous le maillot des Mavericks, Dirk Nowitzki a réalisé son meilleur match offensif avec 53 points un soir de 2004. Sélectionné en 9ème position de la draft 1998, “Dirty” a rendu une copie très propre contre Houston. Précisions. 

Tel un combat de boxe, l’allemand Dirk Nowitzki (25 ans) et l’arrière Tracy Mcgrady (24 ans) se sont rendus coup pour coup lors du derby texan entre Mavericks et Rockets le 2 décembre 2004. A l’American Airlines Center, après prolongation, Dallas a gagné sa 11ème victoire en 17 matchs face au Houston qui avait pour le coup un bilan inverse : 113 à 106.

Le shooteur né à Wurzburg avait enregistré son record de points en carrière avec 53 points (15/32 à 3-points dont 2/5 à 3-points et 21/22 aux lancers-francs). L’ailier de 2m13 a aussi attrapé 16 rebonds, donné 2 passes, intercepté 3 ballons et contré 4 tirs en 49 minutes. Avec un colossal double-double, l’ami “Dirk” n’a pas chômé et  bien mis le pied à l’étrier. Celui qui a tant perfectionné son shoot à la salle avait marqué 10 des 20 points dans l’overtime.

DIRK NOWITZKI : TROISIEME JOUEUR DES MAVS A 50 POINTS +

“C’était une super soirée. J’ai mis mes premiers tirs et ça m’a donné confiance et j’essayais juste d’être agressif. Toute la nuit, j’étais sur la ligne (des lancers). Les soirées comme ça, vous ne pouvez pas vous contenter de faire des jump shot. Les gars étaient penchés sur moi alors je suis rentré à l’intérieur et je leur ai fait payer à partir de la ligne.”, analysait Nowitzki en fin de match. (nba.com).

Nowitzki etait devenu le troisième joueur de l’histoire des Mavericks à passer la barre des 50 points en saison régulière après Jamal Mashburn (50 le 12 novembre 1994) et Jim Jackson (50 le 26 novembre 1994) qui jouait ce soir là dans le camp des Rockets.

Il rejoint d’autres joueurs à avoir réussi un match à au moins 50 points et 15 rebonds : Shaquille O’Neal, Hakeem Olajuwon, Patrick Ewing, Karl Malone, Moses Malone, Kareem Abdul-Jabbar, Willis Reed, Elgin Baylor, Bob Pettit.

Dans ce match, du côté des Rockets, T-Mac a été grandiose flirtant avec le triple-double : 48 points (19/36 aux tirs dont 6/13 à 3-points et 4/7 aux lancers-francs), 9 rebonds et 9 passes, 2 interceptions et 3 contres.

Le duel Dirk Nowitzki – Tracy Mcgrady

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *