Playoffs 1985 : Rolando Blackman offre le match 1 à Dallas, ses 43 points après 2 prolongations

Arrière passé par la fac de Kansas State, Rolando Blackman a illuminé la première rencontre des playoffs 1985 de son équipe des Dallas Mavericks contre Portland : un double-double à plus de 40 points avec la victoire au bout après deux prolongations. Précisions. 

Deuxième meilleur scoreur de la saison régulière en 1984-1985 pour Dallas avec 19,7 points de moyenne (derrière Mark Aguirre et ses 25,7 points), Rolando Blackman a pris les commandes de l’attaque lors de ce premier match du premier tour opposant entre les Mavericks de Dallas (tête de série numéro 4) et les Portland Trail Blazers (tête de série numéro 5).

ROLANDO BLACKMAN : PREMIER MAVERICK A 40 POINTS EN PLAYOFFS

Le 18 avril 1985, à domicile à la Réunion Arena, les Mavs ont bataillé durs lors du match 1. Victoire folle avec beaucoup de paniers marqués : 139 à 131 après deux prolongations. “Ro” a flambé en inscrivant 43 points à 19/33 aux tirs et 5/5 aux lancers-francs, ajoutés à ses 10 rebonds et 6 passes en 51 minutes. Trois autres de ses coéquipiers ont brillé en attaqué dépassant la barre des 20 unités : Sam Perkins (26 à 9/16 aux tirs + 13 rebonds), Mark Aguirre (27 + 14 rebonds et 5 passes) et Jay Vincent (23 + 8 rebonds en sortie de banc).

Neuvième choix de la draft 1981, Blackman devenait le premier joueur des Mavericks à planter au moins 40 points dans un match de playoffs. Il rejoint d’autres joueurs à aligner au moins 40 points, 10 rebonds et 5 passes en post-season au même titre que Elgin Baylor, Wilt Chamberlain, Oscar Robertson, Jerry West, Rick Barry, John Havlicek, Elvin Hayes Magic Johnson.

Dans ce match, les Blazers étaient plus adroits que les Mavericks terminant avec 55,9 % aux tirs (57/102) contre 48,2 % (54/112). Deux joueurs ont terminé la partie à plus de 20 points : Kiki Vandeweghe (25 à 11/20 + 6 rebonds), Darnell Valentine (22 à 9/15 + 13 passes). Quatre de leurs partenaires ont brillé en dépassant les 15 points marqués : Clyde Drexler (18 à 9/17 aux tirs + 7 rebonds, 10 passes et 3 interceptions), Kenny Carr (16 + 7 rebonds), Mychal Thompson (17 + 14 rebonds) et Jim Paxson (19 à 8/9 aux tirs).

Rolando Blackman signait sa meilleure perf offensive en playoffs de sa carrière. Au match 2, il enchaîne un deuxième match à plus de 40 points dans cette série : 41 lors de la défaite après prolongation (124 à 121). Dans cette série, Portland gagnera trois fois d’affilée pour conclure celle-ci 3-1, synonyme de qualification pour les demi-finales de conférence Ouest. Blackman conclut cette série avec des moyennes exceptionnelles : 32,8 points ; 6,5 rebonds et 4,8 passes sur les 4 matchs joués.

photo une (c) Mike Powell – Getty

Les 43 points de Rolando Blackman du match 1 Mavericks – Blazers en 1985

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *