Illinois dérègle la défense d’Arizona : sa qualification au Final Four 2005

En battant après prolongation face à Arizona, la fac d’Illinois se hissait au Final Four 2005 de la March Madness. Elle s’impose sur la plus petite des marges lors de la finale régionale : 90-89. Le meneur Deron Williams a été performant.

La finale du tableau régional « Chicago » opposait le 26 mars 2005 les Illinois Fighting Illini aux Arizona Wildcats. Le bilan des deux équipes avant cette finale toutes compétitions confondues étaient remarquables: 35 victoires -1 défaite pour Illinois ; 30 victoires-6 défaites pour Arizona.

ILLINOIS EFFACE 15 POINTS DE RETARD EN 4 MINUTES

Au Allstate Arena de Chicago, à la mi-temps, Illinois comptait deux points d’avance : 38-36. En deuxième période, les Wildcats avaient pris 12 points d’avance en deuxième période grâce à un tir à 3-points de Channing Frye à 6 minutes de la fin du temps réglementaire (70-58). L’avance d’Arizona est passé à 15 points grâce à un run de 18-6 avec moins de 4 minutes à jouer (75-60). L’université d’Illinois s’était ressoudée pour revenir dans la partie s’appuyant sur plusieurs joueurs pour désarçonner leurs adversaires.

Sur ce temps restant, les Fighting Illini infligeaient à leur tour un énorme run à leurs adversaires (20-5) dont le 3-points égalisateur de Deron Williams : 80-80. Les deux équipes se dirigeaient alors vers la prolongation. Celle-ci a été serrée et remportée par Illinois 10-9. Sur le plus petit écart, les Fighting Illini s’imposent 90-89. En  route pour le Final Four du coté de la fac du Midwest des Etats-Unis qui infligea la septième défaite de la saison à ses adversaires.

Après ce match âpre et cette qualification, D-Will, futur meneur des Utah Jazz, a mis en avant l’esprit combatif de ses coéquipiers : « J’ai dit à mes partenaires hors du terrain que le match n’était pas fini. On a fini par retrouver de l’élan, avec la foule avec nous, nous étions capables de reprendre le contrôle du jeu. On a continué à se battre. Nous n’avons jamais abandonné » (espn.com). Bruce Weber, coach des Illinois, avait lâché des mots très brefs à l’issue de ce comeback réalisé par ses joueurs : « Juste extraordinaire ».

DERON WILLIAMS EN DOUBLE-DOUBLE POUR ILLINOIS

Deron Williams termine meilleur marqueur de son équipe avec un double-double : 22 points (8/15 aux tirs dont 5/9 à 3-points et 1/ 2 aux lancers-francs), 10 passes et 3 rebonds. Luther Head (20 points, 3 rebonds, 2 passes et 4 interceptions), Dee Brown (15 points, 5 rebonds et 7 passes), Roger Powell (16 points, 5 rebonds) ont bien aidé D-Will à bousculer les Wildcats.

En face, Arizona a pu compter sur un excellent Channing Frye (24 points à 11/14 aux tirs, 12 rebonds et 6 contres), et Hassan Adams (21 points, 8 rebonds et 5 passes).

Lors du Final Four à St.Louis dans le Missouri, après avoir battu en demi-finale nationale Louisville 72-57, Illinois était si proche de remporter son premier championnat NCAA en perdant de 5 points en finale face aux Tar Heels de North Carolina (75-70).

Les images du comeback de Illinois face à Arizona

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *