Connecticut, un premier titre NCAA en 1999 avec Richard Hamilton

En 1999, Connecticut décrochait le titre NCAA en gagnant la finale contre Duke. Avant d’évoluer en NBA avec un masque, Richard Hamilton ne s’est pas éclipsé et a porté l’attaque de UConn contre ces Blue Devils : 27 points.

Au Tropicana Field de Saint Petersburg en Floride (oui oui rien n’a voir avec la ville russe), dans la région de Tampa Bay, les Huskies du Connecticut remportaient le championnat NCAA en battant les Blue Devils de Duke : 77 à 74. Ils empêchaient les Blue Devils de soulever un troisième titre NCAA. Pour les Huskies, il rentrait dans l’histoire en décrochant son premier trophée universitaire et succédait aux Kentucky Wildcats.

Une belle récompense pour le travail du staff, de ces jeunes joueurs qui s’étaient arrêté en finale régionale en 1998 face à North Carolina (défaite 75-64). Un succès qui est surtout à mettre au crédit de son coach. Jim Calhoun, qui a pris ses fonctions d’entraîneur en 1986, a donc patienté 13 ans pour respirer ce parfum de titre universitaire.  Il fait partie des coachs de renom en NCAA à avoir gagné ce championnat comme ainsi John Wooden, Dean Smith, Rick Pitino, Bobby Knight, Jerry Tarkanian.

CONNECTICUT POSSEDE RICHARD HAMILTON

Dans cette finale, Richard Hamilton, a été le joueur clé dans les rangs de UConn. Il finit avec avec 27 points à 10/22 aux tirs dont 2/4 à 3-points, 7 rebonds, 3 passes et 2 interceptions en 38 minutes. “Tout le monde nous a considérés comme des perdants probables. Nous avons pris l’initiative de nous attribuer du mérite à la fin”, analysait Hamilton à la fin du game. (nytimes.com)

Le futur joueur des Détroit Pistons et champion NBA a bien répondu aux 25 points de Trajan Langdon, meneur de Duke. Son partenaire Khalid El-Amin a marqué 12 points, pris 4 rebonds et donné 4 passes.

Chez les jeunes pousses de Mike Krzyzewski Coach K, on retrouvait Elton Brand qui a bien dominé la raquette avec ses 15 points et 13 rebonds, ainsi que d’autres futurs joueurs NBA (Shane Battier, Corey Maggette).

“Rip” était deux jours avant bien réglé en attaque avec ses 24 points en demi-finale nationale contre Ohio State.

Hamilton concluait de la plus belle des manières ses trois saisons universitaires. Sa troisième, il la finit avec des moyennes de 21,5 points, 4,8 rebonds et 2,7 passes.

Les highlights de Connecticut-Duke, finale NCAA 1999

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *