Charles Barkley attrape 33 rebonds contre les Suns

En tant que nouvelle recrue des Houston Rockets, Charles Barkley a défendu les couleurs de sa nouvelle équipe face à Phoenix, son ancienne franchise. “Sir Charles” n’a pas manqué de motivation. Epoustouflant, il s’offra un double-double magistral, un de plus dans sa carrière. Précisions.

Le 19 août 1996, les Phoenix Suns envoient Charles Barkley aux Houston Rockets en échange de Sam Cassell et Robert Horry L’ailier est transféré pour la deuxième fois de sa carrière après son départ de Philadelphie vers l’Arizona en 1992.

Hasard du calendrier, “Chuck” joue son premier match de la saison face à la franchise de l’Arizona le 2 novembre 1996 à l’America West Arena. Absent lors du premier rendez-vous de la saison face à Sacramento (victoire des Rockets 96-85), le moindre que l’on puisse dire, c’est que Barkley n’a pas réalisé un petit match face à ses anciens partenaires.

En chaussant ses baskets, pendant 45 minutes, il marque 20 points (5/8 aux tirs, 10/14 aux lancers-francs) mais surtout le chiffre à retenir de son match, c’est 33, soit le nombre de rebonds pris pour Houston. Il prend plus de la moitié de Houston : 56. Une énorme activité sur le terrain pour aider ses nouveaux partenaires dont Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler à gagner de 15 points : 110-95.

Charles Barkley est devenu le troisième joueur de l’histoire à terminer un match de saison régulière avec plus de 30 rebonds. Elvin Hayes (30 et 35), deux fois et Moses Malone (32) ont réalisé ce type de performance avant lui.

Son précédent record aux rebonds était de 26 prises avec Phoenix. Et cette moisson aux rebonds, c’était lors d’un match entre les Suns et les Rockets.

Pour sa première saison avec les Rockets, Charles Barkley compile 19,2 points et 13,5 rebonds en 53 rencontres.

Les 33 rebonds de Charles Barkley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *