1992 NBA Finals : les Chicago Bulls champion NBA en remontant 15 points de déficit

Les Chicago Bulls réalisaient le back-to-back en gagnant les Finals NBA en 1992 contre Portland. Un succès qui s’était dessiné dans le quatrième quart-temps après avoir compté 15 points de retard.

Au Chicago Stadium, le 14 juin 1992, à 12 minutes de la fin du match, les Portland Trail Blazers avaient un matelas de 15 points lors du match 6 (79-64).  Menés 3-2 en finale par les Bulls, la franchise de l’Oregon voyaint une belle occasion d’égaliser à 3 victoires partout et de jouer un match 7 sur le parquet de Chicago à nouveau.

LE COMEBACK DES CHICAGO BULLS

Cette avance confortable, Portland n’a pas su la conserver. Dans ce quatrième quart-temps de cette sixième manche, ils subissaient une déferlante de la part des Bulls qui les punissaient. Sa Majesté Jordan démarrera le quatrième sur le banc. Avec Scottie Pippen, seul titulaire sur le parquet et 4 joueurs remplaçants, Chicago débutait en trombe cette période avec un 14-2 leur permettant de revenir à – 3 : 81-78. Jordan, revenant sur le parquet à 6:01 de la fin du match, planta 12 de ses 33 points dans ce laps de temps.

Avec un 11-0 infligé, les Blazers comptaient déjà 15 points d’avance au cours du deuxième quart-temps (43-28). Mais les Bulls ont su revenir à -6, limitant les dégats : 50-44. C’était donc bis repetita dans le quatrième.

Scottie Pippen rentrait un 3-point qui permit à Chicago d’égaliser à 85-85. Jordan subtilisa le ballon des mains de Buck Williams pour aller dunker et ajouter deux points de plus. Pour la première fois depuis longtemps dans le match, Chicago passait devant : 87-85. Chicago mènera ensuite 93-89. En conservant leur avance, les Bulls gagneront ce match 6 après avoir souffert. Victoire 97-93. Les Chicago Bulls dominaient largement les Blazers dans ce dernier acte : 33-14.

Deuxième titre consécutif pour Chi-Town après le succès en 1991 face aux Lakers rejoignant cette franchise californienne, celle de Boston et de New-York, Philadelphie, Détroit à remporter au moins deux championnats NBA.

MICHAEL JORDAN : DEUXIEME TITRE DE MVP AVEC LECHICAGO BULLS

Scottie Pippen finit deuxième meilleur scoreur du match avec 26 points plus ses 5 rebonds et 4 passes. Avec 33 points, 4 rebonds, 4 passes et 4 interceptions, Michael Jordan a été extraordinaire. His Airness récupéra son deuxième trophée de suite de MVP des Finals. En six matchs, il tourna à 35,8 points, 4,8 rebonds et 6,5 passes. Il est le deuxième joueur à être élu à la fois MVP de la saison et MVP des Finals comme Larry Bird (1984 et 1986). Jordan le sera deux fois d’affilée. Une première dans l’histoire de la NBA.

Portland perdit une deuxième finale NBA en deux ans après l’échec en 1990 contre les Détroit Pistons. Dans ce match 6, trois joueurs des Blazers avaient dépassé la barre des 20 points : Clyde Drexler (24 + 8 rebonds), Terry Porter (22 + 6 rebonds et 7 passes) et Jérôme Kersey (24 + 9 rebonds et 4 passes).

Le match 6 Bulls-Blazers en 1992

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *