Michael Jordan frôle le quadruple double en 1989 face aux Celtics

En 1988-1989, Michael Jordan achève sa cinquième année avec des moyennes de 32,5 points, 8 rebonds, 8 passes et 2,9 interceptions. Cette saison-là, il a frôlé le quadruple-double suite à son match splendide face aux Boston Celtics.

L’ancien arrière de North Carolina a offert la 20ème victoire en 34 matchs aux Chicago Bulls cette saison-là face aux champion NBA 1986. A Chicago Stadium, devant le 18 676 spectateurs, “His Airness”, en 41 minutes, a rayonné avec 42 points (13/23 aux tirs et 16/17 aux lancers-francs), 9 rebonds, 11 passes et 8 interceptions. Les taureaux de Chi-town remportaient le match 110 à 104. A un rebond et 2 ballons volés près, le numéro 23 des Bulls aurait pu devenir le troisième joueur de l’histoire de la Grande Ligue à conclure une rencontre avec au moins 10 unités dans quatre catégories de stats. Nate Thurmond le 18 octobre 1974 et Alvin Robertson, le 18 février 1986 l’avaient fait.

12 jours plus tôt, Jordan était pas loin de réaliser ce type de performance. Face aux Clippers, MJ avait terminé avec 41 points, 10 rebonds, 11 passes et 6 interceptions. Le 3 janvier 1989, il devenait le troisième joueur à aligner au moins 40 points, 5 rebonds, 10 passes et 5 interceptions après Pete Maravich et Walt Frazier en 1977.

Dans cette partie face aux Celtics sans Larry Bird, outre la fantastique perf de Jordan, les Bulls ont pu compter sur l’apport de 3 autres joueurs titulaires : Scottie Pippen (20 points, 7 rebonds, 2 passes), Horace Grant (11 points, 12 rebonds), Bill Cartwright (23 points, 7 rebonds).

Les images de la folle performance de Michael Jordan 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *