14 juillet 2004, Shaquille O’Neal au Miami Heat

Jour de fête nationale en France, aux Etats-Unis, le 14 juillet de l’année 2004, on apprenait le nouveau départ de Shaquille O’Neal vers une autre franchise. Retour en Floride avec cette fois-ci le maillot de Miami sur les épaules.

Les Lakers et le Heat s’échangeaient des joueurs. Le Big Shaq est tradé à Miami en échange de Brian Grant, Lamar Odom et Caron Butler. Fin du duo à L.A avec Kobe Bryant, O’Neal va constituer un tandem intéressant avec Dwyane Wade, la nouvelle coqueluche de Miami. Après 8 années aux Lakers dont 3 titres successivement remportées, O’Neal apporta son expérience à une nouvelle franchise.

Président du Heat, Pat Riley affirmera dans les colonnes du Sun Sentinel en septembre 2016 que le transfert du Shaq en 2004 était sa plus belle acquisition : « Je veux dire et je pense vraiment que Shaq est la plus grosse acquisition que n’importe quelle acquisition que nous ayons fait, y compris le Big Three. Zo (Mourning) était énorme mais recruter Shaquille a tout changé pour notre franchise. Cela a été un moment déterminant qui nous a rendus vraiment légitimes. Il a tout changé. Il nous a apporté sa légitimité ».

C’est donc un retour en Floride où Shaquille O’Neal avait débuté sa carrière NBA. De 1992 à 1996, il avait évolué avec le Orlando Magic, franchise avec laquelle il a vécu sa première finale NBA.

Il revêtira pendant trois saisons le maillot de Miami. En 205 matchs de saison régulière, il tournera à 19,6 points, 9,1 rebonds, 2,1 passes et 1,9 contre. Il jouera 40 rencontres de playoffs et aligne 18,8 points, 9 rebonds, 1,7 passe et 1,7 contre.

Parmi ses matchs de playoffs, il signe un gros double-double de moyenne face aux Chicago Bulls lors du match 6 au premier tour : 30 points à 13/24 aux tirs et 20 rebonds lors de la victoire 113-96. Miami se qualifia pour la demi-finale de conférence le 4 mai 2006. Le parcours en playoffs de Miami en 2006 aura été achevé de la plus belle des manières avec le premier titre de la franchise, la quatrième en carrière pour Shaquille O’Neal.

La performance de Shaquille O’Neal contre Chicago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *