Playoffs 2001 : les 50 points de Vince Carter, poison des Sixers

En demi-finale de la conférence Est, lors du match 3, Toronto a écrabouillé Philadelphie grâce à l’excellente forme de son jeune joueur : Vince Carter. A 24 ans, l’ailier porteur du numéro 15 de cette franchise canadienne a terminé la rencontre avec 50 points. Retour sur cette prestation gigantesque de “Air Canada”. 

S’il faut absolument sortir un des matchs ineffaçables dans l’histoire des Toronto Raptors, c’est bien celui du 11 mai 2001. Le Air Canada Center a certainement vibré devant l’incroyable performance de Vince Carter face aux Philadelphie Sixers (Allen Iverson, Dikembe Mutombo, Eric Snow, Aaron Mckie). Joueur qui plane dans les airs et qui fracasse les arceaux avec une telle puissance dans ses bras, “Vinsanity” a montré qu’il était capable de rayonner avec une autre arme en attaque : le tir et surtout celui derrière la ligne à 3-points.

VINCE CARTER : 9/13 A 3-POINTS

Pour son 11ème match de playoffs de sa jeune carrière, lors de sa troisième saison dans la ligue nord-américaine, il a écœuré la défense de Philly avec un total de 50 points et une adresse folle aux shoots : 19/29 aux tirs dont 9 paniers longue distance sur 13 tentatives. Aux lancers-francs, il fait un sans-faute avec un 3/3. Pour couronner le tout, il ajoute 6 rebonds, délivre 7 passes et contre 4 tirs en 45 minutes de jeu. Il rejoint Rex Chapman qui avait planté aussi 9 tirs à 3-points en playoffs avec les Phoenix Suns en 1997 et un total de 42 points. 

En grande partie grâce au monstrueux travail de Vince Carter, Toronto a pulvérisé l’équipe de Pennsylvanie en gagnant facilement de 24 points : 102-78. Oui, VC a pratiquement marqué la moitié des points. Les Raptors, pour le premier match de cette série au Canada, ont montré du mordant face à ces Sixers.

Au cours de la rencontre, Vince Carter a bien endossé son rôle de leader d’attaque plantant 15 des 19 premiers points des Raptors. A la mi-temps, “Half Man-Half Amazing” totalisait déjà 34 points avec un sublime 12/15 aux tirs dont 8/9 à 3-points. Il bat le record du nombre de paniers à 3-points inscrit en une rencontre de playoffs et en une mi-temps. Carter marcha carrément sur l’eau et les joueurs des Sixers. Il fait largement mieux que lors des deux premiers matchs de la série : 35 points au Game 1 (13/29 aux tirs dont 1/4 à 3-points), 28 points au Game 2 (12/26 aux tirs dont 4/9 à 3-points).

“Une fois que j’ai rentré 3-4 tirs, le panier me semblait plus gros. Une fois que les tirs tombaient vraiment, j’ai commencé à me déplacer plus avec la balle. C’était dur, pour dire la vérité. J’étais fatigué”, soulignait Vince Carter après la rencontre (nytimes.com).

LENNY WILKENS : “VINCE CARTER A ETE SENSATIONNEL”

Coach des Raptors, Lenny Wilkens a tenu des propos élogieux envers son joueur qui a touché les sommets ce soir : “Vince a été sensationnel. Il avait ce regard dans les yeux avant le match. Il a fait un show incroyable, en particulier en première mi-temps. C’était incroyable. Il a été bon des deux côtés du terrain. Lui et Antonio (Davis) nous ont tenus et portés tout le long”. (nytimes.com)

A ses côtés, Vince Carter a bien été aidé par l’intérieur Antonio Davis (20 points, 14 rebonds) et Chris Childs (16 points, 5 rebonds et 10 passes).

Après avoir été à égalité 1-1, Toronto prit donc l’avantage dans cette série : 2-1. Surtout ce match était un duel avec Allen Iverson. Carter a bien répondu au meneur de Philly dans ce Game 3 après que “The Answer” ait inscrit 52 points au match 2 (victoire des Sixers 97-92).

Vince Carter appose ainsi son nom dans les pages d’histoire des playoffs NBA en rejoignant la liste des joueurs ayant marqué 50 points et plus en post-season. Le vainqueur du Slam Dunk Contest en 2000 se retrouve au côté de légendes : Wilt Chamberlain, Bob Mcadoo, Jerry West, Rick Barry, Michael Jordan, Karl Malone, Dominique Wilkins, Charles Barkley, Bob Cousy.

Cette série s’est terminée sur un Game 7 perdu par Toronto sur le plus petit des écarts : 88-87. On retiendra de cette confrontation l’exceptionnelle opposition en attaque entre Allen Iverson et Vince Carter comme le démontre leur moyennes statistiques sur les 7 rencontres :

  • Vince Carter : 30,4 points, 6 rebonds, 5,6 passes, 1,9 interceptions et 2 contres
  • Allen Iverson : 33,7 points, 4,4 rebonds, 6,9 passes, 3,1 interceptions et 0,3 contre

Les 50 points de Vince Carter en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *