Hornets-Sixers (Playoffs 2003, Game 1) : Allen Iverson, 55 points dont 20 dans le 4e QT

Pour son 46ème match de playoffs avec les Philadelphie Sixers, Allen Iverson a inscrit 55 points lors du Game 1 face aux New Orleans Hornets. Une performance gigantesque signée lors du premier tour en 2003.

Le 20 avril, l’ancien meneur de Georgetown s’était amusé dans la défense des Hornets sur le parquet des Sixers à la First Union Center. Les frelons emmenés par Jamal Mashburn, Baron Davis, PJ Brown ont bien piqué et résisté à leurs adversaires. Or, ils n’ont pas pu arrêter A.I, habile ballon en main.

Iverson marchait sur l’eau ce soir-là, inscrivant plus de la moitié des points de son équipe lors de la victoire de huit points : 98-90. Il score 55 points. Son pourcentage de réussite aux shoots est propre : 21/32 dont 3/5 à longue distance. Il ajoute 10 points sur lancers-francs sur ses 11 tentatives tout en délivrant 8 passes décisives, le tout en 47 minutes. Dans le dernier quart-temps, remporté 28-22 par les Sixers, il en marque 20 sur ces 28.

Dans le troisième quart-temps, il marque son premier 3-point du match pour faire passer son équipe devant (70-68) à 39,6 secondes de la fin de cette période alors que Philly avait creusé auparavant un bel écart (+10, 61-51).

A cet instant, il rejoignait Michael Jordan, Wilt Chamberlain, Elgin Baylor, Rick Barry, et Charles Barkley parmi les joueurs à avoir inscrit 55 points et plus dans un match de playoffs. C’était aussi son troisième match de playoffs conclu avec 50 points et plus, son neuvième avec au moins 40 points enregistrés.

« LE PANIER RESSEMBLAIT A UN OCEAN »

Après la rencontre Iverson commentait son exploit qui a permis à Philadelphie de mener 1-0 dans cette série : « J’ai pris le rythme. Le panier ressemblait à un océan. Et j’ai juste lancé des pierres dedans. Je ne savais pas ce qu’il nous fallait pour gagner mais je savais qu’il fallait faire de gros efforts. J’ai joué ce match comme si c’était le dernier. C’est la seule chose à laquelle j’ai pensé et ce à quoi je pense avant chaque match ».

Ses coéquipiers étaient impressionnés par le niveau de jeu affiché par leur meneur star : « Le seul joueur que j’ai joué comme ça, c’est Michael Jordan » (Derrick Coleman), auteur de 4 points et 5 rebonds. « C’est la meilleure performance individuelle à laquelle j’ai pris part », déclare Keith Van Horn, auteur de 3 points, 10 rebonds.

Par la suite, les Sixers s’imposeront 4-2 dans la série et poursuivant leur route en playoffs pour affronter les Pistons de Detroit en demi-finale de conférence.

Les 55 points d’Allen Iverson en images

3 pensées sur “Hornets-Sixers (Playoffs 2003, Game 1) : Allen Iverson, 55 points dont 20 dans le 4e QT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *