Gilbert Arenas flingue les Lakers avant Noel : 60 points et proche du triple-double en 2006

Le 17 décembre 2006, Gilbert Arenas a inscrit son nom dans les pages d’histoire des Washington Wizards Face aux Lakers de Los Angeles, l’agent zéro a atteint la barre des 60 points marqués en un match dans un match ahurissant. Précisions sur cette prouesse renversante de l’agent zéro.

Drafté en 2001 par les Golden State Warriors en 31ème position, Gilbert Arenas quittait San Francisco en 2003 à la fin de son contrat. Libre, les Washington Wizards l’ui ouvre ses portes en 2003. 3 ans plus tard, lors de la saison 2006-2007, l’agent zero a fait des étincelles dans la capitale américaine et a été sensationnel au côté d’Antawn Jamison, Caron Butler, Deshawn Stevenson et Brendan Haywood, quatre joueurs avec lesquels il formait le cinq majeur de la franchise de D.C.

Avant Noel et le passage à la nouvelle année, contre les Lakers de Kobe Bryant au Staples Center, l’ancien joueur universitaire d’Arizona, à 25 ans, claquait 60 points en 49 minutes (avec une adresse folle : 17/32 aux tirs, 5/12 à 3-points et 21/27 aux lancers-francs). Maillot doré sur les épaules, il n’était pas loin de réaliser un magnifique triple-double : 8 rebonds et 8 passes décisives. Gilbert Arenas plantait 43 de ses 60 points après la mi-temps. Au terme d’un match avec orgie offensif, les Wizards battaient les Lakers 147-141 après prolongation. 12ème victoire en 23 matchs pour Washington.

GILBERT ARENAS : MEILLEUR MARQUEUR DE WASHINGTON SUR UN MATCH

Il bat largement son précédent record de points qui était de 47 points le 30 décembre 2005 face à Miami. Avec 60 points dans la besace, Arenas est devenu ce soir-là le meilleur scoreur de Washington sur une unique rencontre devançant les 56 points d’Earl Monroe avec les Baltimore Bullets (Monroe les inscriva aussi face aux Los Angeles Lakers après prolongation le 13 février 1956 – 20/33 aux tirs). Quelle coïncidence tout de même. Le hasard a trop bien fait les choses.

Dans le même temps, Arenas devient le top scoreur de la saison 2006-2007 sur un match à ce moment-là devançant les 57 points de Michael Redd pour les Milwaukee Bucks le 11 novembre 2006.

“The Hibachi” a ainsi inscrit son nom au côté d’autres joueurs à avoir inscrit entre 60 et 69 points dans un mtch de saison régulière : Wilt ChamberlainElgin BaylorGeorge Mikan, Bernard King, Larry BirdMichael Jordan, Karl Malone, Shaquille O’Neal, David Robinson, Kobe Bryant,  Tracy Mcgrady, Allen Iverson.

GILBERT ARENAS : « C’ETAIT DESTINE A SE PRODUIRE”

« C’était destiné à se produire. Je suis un scoreur. J’allais avoir un de ces jours où il y aurait un déclic. La plupart du temps, lorsque je score 46 points après trois quart-temps, je ne joue pas dans le quatrième. Mais ce soir était mon heure. C’était un match serré. Et je suis resté sur le terrain. J’ai trouvé le rythme, spécialement dans le quatrième quart-temps et dans la prolongation. Et je n’ai jamais regardé en arrière », expliquait Arenas, MIP de la saison NBA en 2002-2003. (source : espn)

Auteur d’un très bon match aussi (45 points à 15/24 aux tirs dont 7/11 à 3-points, 8 rebonds et 10 passes), Kobe Bryant, amer sans doute après la rencontre, avait commenté la formidable prestation d’Arenas avec ses mots : « Certains shoots qu’il a pris ce soir, cela, vous les ratez. Ce sont juste des shoots exécrables, juste affreux. Vous les faites et ce sont des tirs incroyables » (source : espn). Phil Jackson, coach des Lakers, a été lucide : « Il a réalise beaucoup de tirs différents : drive, 3-points. Il a toujours cette énergie restante pour conclure le match ». (source : espn)

Après ce match à 60 points, il claque un match à 54 points le 22 décembre 2006 contre Phoenix puis 51 le 15 janvier 2007 contre Utah. Gilbert Arenas acheva la saison 2006-2007 avec des moyennes de 28,4 points (41,8 % aux tirs, 35,1 % à 3-points, 84,4 % aux lancers-francs), 4,6 rebonds et 6 passes en 74 matchs de saison régulière. Il a fini troisième meilleur marqueur du championnat derrière Kobe Bryant (31,6 points pour L.A) et Carmelo Anthony (28,9 pour Denver).

Les 60 points en images de Gilbert Arenas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *