France-Russie (EuroBasket 2011, 1/2 finale) : le duo Parker-Batum emmène les Bleus en finale

Pour la deuxième fois de leur histoire, l’Equipe de France a réussi à se hisser en finale d’un championnat d’Europe. En 2011, les tricolores ont écarté la Russie grâce à un très bon tandem : Tony Parker – Nicolas Batum. 

Dans cette demi-finale à Kaunas, en Lituanie, la France était bien rentré dans cette rencontre sous l’impulsion d’un Tony Parker qui a bien rempli son rôle de leader. Il inscrit la moitié des points de son équipe dans le premier quart-temps remporté 17-16. Avec un second quart-temps tout aussi accrochée, les Bleus parvenaient à creuser un petit écart. Avec deux paniers longues distances signés Parker et Batum, la France rentrait aux vestiaires avec 5 points d’avance : 39-34.

UNE FRANCE FIGEE DANS LE 3E QUART-TEMPS

En deuxième mi-temps, la France restait figer et ne réussissait plus à enquiller les paniers, trouver de la fluidité dans la jeu d’attaque, pour prendre le large au tableau d’affichage. Leurs trois premières possessions du troisième quart-temps se sont achevées par trois pertes de ballon. Durant 5 minutes stériles des tricolores, la Russie effaça son retard et égalisa à 40-40. Batum réussira des paniers à 3-points qui libèraient enfin les Bleus dans ce troisième quart-temps. C’est dans cette periode qu’un joueur français va apporter énormément de bien : Ali Traoré. Ce facteur x réussit à gêner par sa défense les Russes. L’intérieur participera même aux attaques françaises récompensés par quelques paniers (8 points à 4/6 aux tirs + 3 rebonds). Les hommes de Vincent Collet réussissaient à se détacher. A la fin du troisième quart-temps, ils menaient de 8 points (55-47).

Dans le dernier quart-temps, l’écart gonfla à 12 (61-49) mais la France n’en avait pas fini puisqu’elle voyait la Russie continuer à se battre et essayer de renverser la situation. Elle revenait sous la barre des 10 points grâce à des paniers réussis de Kirlienko et Monya. La France reprendra 10 points d’avance (65-55). La Russie n’abdiqua toujours pas et recollait à -5 (69-64). Les Français tiendront ce résultat et n’ont plus été embêté par ces Russes. En plus de jouer une finale d’Euro pour la seconde fois, la France validait par la même occasion son billet pour les JO de Londres 2012.

Sur cette demi-finale, la France doit sa qualification grâce à Parker (22 points à 9/20 aux tirs dont 3/4 à 3-points, 3 rebonds, 3 passes) et Batum (19 points à 6/8 aux tirs dont 3/5 à 3-points et 4/4 aux lancers-francs ; 7 rebonds et 4 passes)

Vincent Collet s’était réjoui de cette qualification et du travail de ses hommes, retenant un secteur bien précis dans lequel la France a été brillant : “Nous sommes très contents de se qualifier pour les JO de Londres. C’était notre objectif. Nous sommes aussi ravis de jouer une finale d’Euro, la première depuis celle de 1949. Nous avons joué notre meilleur match de ce tournoi ce soir. Nous avons été capables de contrôler tous les points forts de cette équipe russe, specialement aux rebonds (35 à 21). Nous avons fait un bon travail aux rebonds offensifs. Nicolas Batum a été bon dans ce registre. Tout le monde a apporté quelque chose pour obtenir ces rebonds. Je pense que c’est la principale raison pour laquelle nous avons gagné”.

Les highlights de France-Russie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *