Phoenix prive Détroit du titre WNBA 2007

Lors du Game 4 des finales WNBA 2007, Cappie Pondexter signe un game-winner à 21 secondes de la fin du match. Un shoot important pour les Phoenix Mercury qui égalisent à 2-2 dans la série contre les Detroit Shock. Victoire 77-76, ce qui prive la franchise du Michigan du titre et d’un back-to-back. Précisions.

La tension, la pression sont montés d’un cran dans cette quatrième manche à l’US Airways Center de Phoenix où les Mercury devaient impérativement gagner cette rencontre, elles qui étaient menés 2-1 par cette équipe de Détroit, championne en titre et donc vainqueur en 2006. Devant plus de 12 000 personnes, le 14 septembre 2007, la fin de match a été haletante et passionnante autant pour les spectateurs venus assister à ce match que pour les joueuses.

CAPPIE PONDEXTER PRECIEUSE
Cappie Pondexter – Phoenix Mercury, Game 4 WNBA Finals

Phoenix accusait 4 points de retard à 1:55 de la fin du match avant de revenir. Cappie Pondexter donnait une passe décisive à Kelly Miller qui armait à 3-points. Un tir longue distance qui permet aux Mercury d’avoir une possession de retard : 74-73.

A 51 secondes de la fin, Plenette Pierson (23 points) perdait un ballon capital (74-73). Ballon rendu à Phoenix. Pondexter faisait mal à la défense de Détroit en attaquant le cercle et prend un tir à 1,5 mètre qu’elle réussit. 75-74 Mercury.  Mais Deanna Nolan avec un tir près de 5 mètres redonna un point d’avance aux Shocks (76-75). Pondexter, la récidiviste, riposta et remit un panier contre la planche à 21 secondes, inscrivant ses 25ème et 26ème points de cette partie.

Detroit s’offrait encore une chance de gagner le match, synonyme de titre. Or, Shannon Johnson voyait son tir manquer. Buzzer final, victoire 77-76 de Phoenix. Diana Taurasi (20 points), pleine d’émotion, exulta. 2 partout. Explosion de joie du côté des Mercury qui ont shooté à 38 % seulement du match. A la fin du premier quart-temps, les Mercury avaient un pourcentage execrable aux shoots : 5/18.

Les deux finalistes se dirigeaient alors vers un Game 5 décisif qui s’annonçait des plus palpitants pour désigner le champion WNBA 2007.

Diana Taurasi et les Phoenix Mercury après le Game 4 des WNBA Finals (c) Getty

Coach de Phoenix, Paul Westhead a accordé toute sa confiance à Cappie Pondexter dans le money-time pour qu’elle fasse gagner l’équipe. Il raconta après le match : “Tout était entre les mains de Cappie. Nous avons pris cette décision car nous avions grande foi en ses capacités pour prendre le ballon durement vers le panier et qu’elle fasse quelque chose. C’est une joueuse infatigable qui va vers le cercle. Elle est obstinée”.

Pondexter était ravi que les derniers ballons arrivent entre ses mains en fin de match : “J’aime juste avoir le ballon pour y faire quelque chose. Je remercie le coach de me donner sa confiance pour m’autoriser à le faire”.

LES BALLONS PERDUS PAR DETROIT

Pour Bill Laimbeer, coach de Détroit, le match s’est joué sur les 18 pertes de ballons au cours de ce Game 4: “Vous devez être plus concentré que cela. Si nous prenions soin du ballon, nous serions entrain de la fête en ce moment. Nous l’avons pas fait. Nous devrons nous déplacer et jouer un autre match”.

Dans ce Game 5, Phoenix dominera Détroit 108-92 et gagnera le premier titre WNBA de son histoire. Cappie Pondexter sera élué MVP.

Les images du Game 4 Phoenix-Detroit

http://www.wnba.com/archive/wnba/games/20070913/DETPHO/recap.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *