La coach Brenda Frese gagne le titre NCAA : son sacre en 2006 avec les Maryland Terrapins

Quatre ans après son arrivée à la tête des Maryland Terrapins, Brenda Frese remportait en 2006 le championnat NCAA en tant qu’entraineur à l’âge de 35 ans. Ses joueuses battaient Duke après prolongation : 78-75. Précisions.

Entraineure principale de Ball State (1999-2001), puis de Minnesota (2001-2002), Brenda Frese atterrissait dans une troisième université pour occuper ses fonctions en 2002-2003 : les Terrapins de Maryland. Succédant à Chris Weller, après avoir été élue coach de l’année en 2002 avec Minnesota, l’ancienne joueuse d’Arizona (1989-1993) décrochait son premier titre majeur et collectif lors de la quatrième saison à la tête de cette université du Nord-Est des Etats-Unis: le championnat NCAA 2006.

BRENDA FRESE, COACH TITRE A 35 ANS

Le 4 avril de cette année, ses joueuses ont signé une belle victoire en finale face aux Blue Devils de Duke à Boston sur le parquet du TD Banknorth Garden : 78-75, après prolongation (70-70). Les Terrapins atteignaient le Final Four du championnat NCAA pour la quatrième fois de leur histoire après 1978, 1982 et 1986. Les médias ont rappelé à Brenda Frese qu’elle était une des jeunes head coach à avoir triomphé en glanant un championnat NCAA. En 1999, Carolyn Peck, à 33 ans, avait remporté le titre avec son équipe des Purdue Boilermakers.

L’ancienne joueuse n’avait pas tardé à réagir à ce sujet: « l’âge est juste un nombre. Quand vous aveztrès jeune des gamins qui y croient et croient en l’autre en ayant une sorte de telle confiance, vous pouvez accomplir n’importe quoi dans une équipe. C’est incroyable ce qu’on a fait cette saison ». Elle ajouta aussi : « Qui aurait pensé, dans mes rêves les plus fous, que j’aurai cette année deux bagues ? Une de mariage et une de championne nationale ? (Frase s’est marié en 2005). (Source : espn)

Les Terrapins de Maryland obtenaient là son 34ème succès de la saison en 38 matchs disputés. Le bilan de la saison pour Brenda Frese et ses joueuses est fantastique (34-4). Elle n’a cessé de faire progresser son groupe depuis qu’elle a nommé entraineure  :

  • 2002-2003 : 10 victoires – 18 défaites. Pas qualifié pour la March Madness
  • 2003-2004 : 18 victoires – 13 défaites. Eliminé au second tour de la March Madness
  • 2004-2005 : 22 victoires – 10 défaites. Eliminé au second tour de la March Madness
  • 2005-2006 : 34 victoires – 4 défaites. Champion NCAA
KRISTY TOLIVER, LE 3-POINT DE L’EGALISATION

Lors de cette finale 2006, la situation était mal embarquée pour les joueuses de Brenda Frase. En première mi-temps, Maryland avait pris les devants (27-15 après 13:42 de jeu ; 38-25 après 18:00). En deuxième mi-temps, les Terrapins étaient desarçonnées et comptaient 13 points de retard (45-32) à 14:53 de la fin du match. Les Terrapins recolleront dans la partie grâce à Kristy Toliver la meneuse et freshman (joueuse de première année). Elle plante un 3-points pour faire revenir ses partenaires à 51-46 à la moitié de la seconde période. Parvenant à égaliser, les Terrapins n’ont pas su prendre l’avantage dans leur temps-fort. Duke s’accrocha en restant donc toujours devant avec un écart minime. A 17 secondes de la fin du match, pour Duke, Jessica Foley, donnait 3 points d’avance en convertissant ses deux lancers-francs (70-67).

Sur la possession suivante, Maryland remonta le ballon et Frase demanda un temps-mort. Il restait alors 15,4 secondes à écouler pour que les Terrapins executent un système. Menée donc 3 points, la coach définissait un système d’attaaque. Sortie de temps-mort. Remise en jeu. Le chrono se déclencha et c’est Kristi Toliver, qui détenait un ballon précieux entre ses mains. Se servant de deux écrans de ses partenaires pour se démarquer et dribbler, la meneuse des Terrapins se retrouva seule ensuite face à Alison Bales défenseure de Duke (19 points, 12 rebonds).

Malgré le mismatch, elle armait un tir derrière la ligne à 3-points en position 45 degrés. Bingo, elle voit le ballon transperçait les filets après avoir franchi l’arceau. 3 points supplémentaires pour les Terrapins. C’est l’égalité parfaite, 70-70. Toliver déclara sur cette action : « Elle (son défenseur) m’a bien dissuadé. J’ai eu beaucoup de confiance sur ce shoot. Je savais que je voulais le prendre un gros shoot. Et je l’ai pris ». (Source : espn)

Il resta ensuite 6,1 secondes à jouer pour Duke afin de gagner le championnat et éviter les prolongations. Mais la dernière tentative de tir a rebondi sur l’arceau pour en sortir défintivement. Fin des 40 minutes. Prolongation. Il s’agissait de la deuxième prolongation dans l’histoire des finales NCAA chez les filles (après celle de 1991, année de la victoire de Tennessee).

Toutes les coéquipières de Toliver étaient venues vers leur meneuse pour la féliciter du panier de l’égalisation. Les Terrapins étaient revigorés à cet instant. Leurs supporters retrouvaient de leurs voix reboostés par ce panier longue distance.

PREMIER TROPHEE NATIONAL POUR MARYLAND

Dans la prolongation, l’insaisissable Toliver inscrit 2 lancers-francs capitaux à 35 secondes de la fin pour donner un point d’avance à Maryland : 76-75. Sa coéquipière Marissa Coleman (10 points, 14 rebonds), rajouta deux lancers de plus grossir cet avantage à 3 points : 78-75. 13,5 secondes à égrainer, c’est le temps que Duke disposait pour égaliser. Le shoot de Jessica Foley à 3-points est trop court. Le dernier coup de sifflet a été entonnée. Délivrance, toutes les joueuses de Maryland se prenaient dans les bras.

Dans cette finale, trois joueuses ont fini co-meilleure scoreuse de Maryland avec 16 points, Kristi Toliver, Laura Harper et Shay Doron. Les deux premières nommées feront partie de la meilleure équipe de ce Final Four 2006 au même titre que deux joueuses de Duke : Alison Bales et Monique Currie (22 points, 6 rebonds). Harper est nommée Most Outstanding Player du Final Four.

Maryland inscrit son nom au palmarès du championnat NCAA pour la première fois de son histoire. Ce n’est que huit ans plus tard après ce premier sacre que les Terrapins goûteront à nouveau aux joies du Final Four : 2014 et 2015.

Photo une (c) UMTerps

Les images de la victoire de Maryland en 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *