Rockets-Warriors (Opening Night 2009) : le premier match du rookie Stephen Curry

Avec le talent qu’il possède dans les mains, Stephen Curry est le sniper incontestable derrière la ligne à 3-points des années 2010. Le meneur de Golden State a fait ses débuts en NBA contre Houston avant de devenir progressivement le fabuleux scoreur . 

En NCAA, il a cartonné avec la fac de Davidson situé dans l’Etat de Caroline du Nord avec des moyennes de 25,3 points (46,7 % aux tirs, 41,2 % à 3-points et  87,6 % aux lancers-francs), 4,5 rebonds et 3,7 passes en 104 matchs universitaires. Ses performances séduisent les Golden State Warriors. La franchise d’Oakland le sélectionne alors le 25 juin 2009 en 7ème position de la draft.

Le 28 octobre 2009, Don Nelson le propulse dans le 5 majeur de l’équipe devant son nouveau public et 19 596 spectateurs à l’Oracle Arena contre les Houston Rockets (Shane Battier, Luis Scola, Aaron Brooks, Trevor Ariza, Kyle Lowry). Au terme d’un match étriqué sans Yao Ming et Tracy Mcgrady du côté texan, Curry finit le match avec 14 points (7/12 aux shoots), 2 rebonds, 7 passes et 4 interceptions en 35 minutes. 

REVEIL OFFENSIVEMENT EN ATTAQUE EN DEUXIEME MI-TEMPS

A 21 ans, le natif d’Akron tout comme Lebron James marque son premier panier après 2:30 écoulées dans le premier quart-temps. En première mi-temps, il affiche un mauvais pourcentage avec un 1/6 aux shoots. Les 12 autres points, il les plante alors dans le quatrième quart-temps au moment où son équipe fut mené au score. En inscrivant son second panier du match, “Baby Face” permettait aux siens de revenir à 4 : 99-95.

A 3:12 de la fin, Houston possédait 9 points d’avance avant que Curry fasse douter l’adversaire (106-97). Le meneur enquillait alors les paniers dont un à 29 secondes. Les Warriors revenaient à une possession (108-105). Un dernier panier de Curry en fin de match ne suffira pas. Les Warriors seront défaits à la maison 108-107 malgré les 26 points de Monta Ellis et les 17 de Stephen Jackson.

Le rookie de Golden State aura conclu une bonne première saison : 17,5 points, 4,5 rebonds et 5,9 passes en 80 matchs.

Les highlights du premier match de Stephen Curry

Une pensée sur “Rockets-Warriors (Opening Night 2009) : le premier match du rookie Stephen Curry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *