Jamal Mashburn : 50 points et un game-winner

Quatrième joueur drafté en 1993 par les Mavericks, Jamal Mashburn a été redoutable en attaque pour les Hornets. L’ailier né à New-York avait démoralisé les joueurs des Memphis Grizzlies avec 50 points au compteur. 

Après Dallas et Miami, Jamal Mashburn enfila le maillot d’une troisième franchise NBA lors de sa carrière. Le 1er août 2000, il est transféré aux Hornets de la Nouvelle-Orléans en compagnie de PJ Brown et Otis Thorpe. Le Heat qui le laissa partir récupéra en échange dans la transaction Eddie Jones, Anthony Mason, Ricky Davis et Dale Ellis.

Pour sa troisième saison chez les frelons, le “Mash” a régalé le public présent à la Nouvelle-Orléans Arena le 21 février 2003 contre les Grizzlies (Pau Gasol, Lorenzen Wright, Wesley Person, Jason Williams, Mike Miller, Stromile Swift). Le match a été exceptionnel au niveau de l’adresse : 57,5 % pour Memphis et 54,5 % pour la Nouvelle-Orléans.

UN GAME-WINNER EN PRIME

A ce jeu-là, Jamal Mashburn a été performant collant 50 points à 17/33 dont 4/7 à 3-points en plus d’un parfait 12/12 sur la ligne des lancers-francs. Il ajoute 5 rebonds et 5 passes durant cette rencontre. Victoire sur le fil des Hornets 125-123 grâce notamment à un game-winner de l’ailier new-yorkais durant la prolongation à 1 seconde de la fin. 

Le héros du soir racontait son dernier tir du match : J’ai à peu près décidé que j’allais prendre le dernier tir. Je n’allais pas passer (la balle) à moins d’un besoin urgent. Mon runner (ndlr : Tir effectué dans l’élan de la course, sans s’arrêter) était un peu long, mais j’ai obtenu le rebond. Je l’ai juste gardé au-dessus de ma tête et j’ai tiré. C’était amusant”. (espn)

Quelques secondes auparavant, il avait planté un tir longue distance permettant de revenir à 117 partout puis deux lancers pour donner à ses coéquipiers deux points d’avance : 123-121. Au total dans cette prolongation, il inscrit 9 des 13 points de New Orleans. Coach des Hornets, Paul Silas n’a pas manqué de le féliciter pour sa prestation : “Je savais juste que Mash trouverait un moyen à la fin ce soir (pour le tir). Mash a pris l’initiative de le prendre. C’était juste magique. Il a tout fait.” (espn). Wesley Person avait le ballon de la victoire en sortie de temps-mort pour les Grizz. Mais son tir à 3-points fut un échec. 

UNE DEUXIEME PERF A 50 POINT

Hormis la perf de Mashburn, David Wesley, 35 points, et Jamaal Magloire 20 points, 15 rebonds ont bien profité des ballons qu’ont leur a servi pour rayonner dans ce match. Les Hornets décrochaient ainsi leur 30ème victoire en 57 rencontres de saison régulière.

Mashburn rééditait ce type de performance. Au début de sa carrière avec les Mavs, il avait déjà accompli un match à 50 unités au tout début de la sa deuxième saison NBA. C’était le 12 novembre 1994 face aux Chicago Bulls (Scottie Pippen, Ron Harper, BJ Armstrong, Toni Kukoc, Steve Kerr). Dallas gagna 124-120.

Mashburn conclut cette saison 2002-2003 avec des moyennes de 21,6 points, 6,1 rebonds et 5,6 passes en 82 matchs. 

Le 50 points de Jamal Mashburn en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *