Playoffs 2010 : Jason Richardson démoralise les Blazers, 42 points à 8/12 à 3-points au match 2

Jason Richardson réalisa sa plus belle performance en playoffs quand il portait les couleurs des Phoenix Suns. L’arrière était chaud aux tirs réussissant à marquer 42 points et un festival aux tirs longue distance contre Portland. 

Le 22 avril 2010, les Phoenix Suns remportaient un deuxième succès de suite dans la série du premier tour face aux Portland Trail Blazers (2 victoires à 1). Au Rose Garden, la tête de série numéro 3, a largement dominé la franchise de l’Oregon au match 3 : 108 à 89. Jason Richardson a été rayonnant en plantant 42 points à 13/19 aux tirs dont 8/12 à 3-points et 10/13 aux lancers-francs. J-Rich alignait également 8 rebonds, 2 passes et 3 interceptions en 37 minutes. : “Je pense que c’est mon meilleur match en tant que pro. Ca fait neuf ans que je suis dans la ligue, j’ai participé seulement deux fois aux playoffs, j’ai passé sept étés à la maison. En ce moment, je ne prends rien pour acquis.”, confiait Richardson, auteur déjà de 29 points au Game 2 à 11/16 aux tirs dont 4/5 derrière l’arc. Il bat son record de points en playoffs : 30 unités inscrits en 2007 contre Dallas quand il évoluait à Golden State. 

JASON RICHARDSON EGALE DAN MAJERLE

C’est la huitième fois en carrière que Richardson atteint la barre des 40 points et plus en carrière. Les 7 fois précédentes, c’était en saison régulière : 6 avec les Warriors et 1 fois avec les Bobcats. Il devient le septième joueur de l’histoire des Suns à marquer au moins 40 points dans un match de playoffs après Tom Chambers, Charles Barkley, Kevin Johnson, Rex Chapman, Amare Stoudemire et Steve Nash. J-Rich égalait le record du nombre de tirs à 3-points réussis par un joueur des Suns en playoffs. Le 1er juin 1996, Dan Majerle avait fini le match 5 de la finale de conférence Ouest conte Seattle avec 34 points à 8/10 à 3-points.

D’ailleurs ses deux coéquipiers, durant ce match 3, étaient bien bloqués par la défense de Portland. Beaucoup de ballons passaient donc par les mains de Richardson qui a été très adroit aux tirs. Le coach de Phoenix Alvin Gentry l’a bien rappelé après la fin de cette troisième manche : “Ils ont fait un bon travail en enrôlant Amare mais pour ce faire, vous devez avoir un défenseur supplémentaire et nous avons fait un bon travail en filant la balle et en trouvant Jason. De toute évidence, il est dans un bon rythme pour shooter.”

A la mi-temps, Phoenix explosait totalement la défense des Blazers qui subissaient les innombrables attaques : 31 points d’avance (66-37). Jason Richardson rentrait aux vestiaires avec déjà 21 points au compteur. En deuxième periode, les Suns déroulaient et ne voyaient aucune réaction de ses adversaires. Dominateurs, Phoenix termine à 52,9 % aux tirs (37/70) dont 13/28 à 3-points. Portland a été maladroit : 44,2 % aux tirs et 5/16 à 3-points. LaMarcus Aldridge termine meilleur marqueur des Blazers avec 17 unités et 7 rebonds. La soirée n’a pas été bonne avec la rapide blessure à l’épaule dans ce match de Nicolas Batum.
Cette série s’est achevée sur la qualification de Phoenix 4 manches à 2 face à Portland. Jason Richardson a été le leader d’attaque des Suns tournant en moyenne à 23,5 points sur les 6 matchs disputés. Il réussit 22 tirs à 3-points sur les 43 tentés dans cette série, soit 51,2 % de réussite.
(c) photo une : Christian Petersen/Getty Images
Les 42 points de Jason Richardson en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *