Playoffs 1999 : Allan Houston libère les Knicks, son game-winner au match 5 face au Heat

Arrivé à New-York à l’été 1996, Allan Houston a délivré les Knicks en leur apportant la victoire au match 5 grâce à un tir réussi face au Miami Heat. Huitième de la conférence Est, qualifié de justesse pour les playoffs, la franchise de Big Apple créait la sensation en Floride. 

Au terme d’un match défensif, les Knicks éliminaient le Heat, leader de la conférence Est lors de cette saison tronquée 1998-1999 (saison réduite à 50 matchs en raison du lock-out). Ils gagnant ce fameux match 5, synonyme de qualification pour les demi-finales de conférence. A la Miami Arena, le 15 mai 1999, Allan Houston rentrait un tir décisif à une main depuis la ligne des lancers-francs. En sortie de temps-mort, l’arrière recevait le ballon après la remise en jeu de Charlie Ward avec 4,5 secondes à jouer. Il parvenait à se libérer malgré une prise à deux pour armer son shoot.

Après que son tir ait rebondi sur l’arceau et cognait la planche, Houston courra de l’autre côté du terrain, remuant son bras droit pour exprimer ses émotions, entouré par ses partenaires venus pour le féliciter. Les Knicks menaient à ce moment 78 à 77, reprenant ainsi l’avantage avec une seconde à jouer. New-York n’avait plus mené depuis les deux dernières minutes et 21 secondes du quatrième quart-temps quand Larry Johnson avait marqué sur un lay-up (74-73).

Coach de Miami, Pat Riley prit un temps-mort pour exécuter un dernier système. Sur la remise en jeu, un ultime tir à 3-points de Terry Porter ne donnera rien pour Miami. L’exploit de New-York est retentissant, explosion de joie. Houston endosse le costume de héros. L’ancien Piston, finit  ce match 5 avec 12 points. Patrick Ewing, 36 ans, a été présent dans la raquette avec ses 22 points, 11 rebonds. Larry Johnson marque 13 points et prend 8 rebonds.

New-York devenait la deuxième équipe tête de série numéro 8 à éliminer le leader d’une conférence après les Denver Nuggets en 1994 (qualification de la franchise du Colorado face aux Seattle Sonics).

Un an plus tôt déjà au premier tour des playoffs, les Knicks battaient le Heat au match 5 le 3 mai 1998 grâce aussi à Allan Houston, auteur de 30 points à 11/23. Victoire 98 à 81.

C’était une énorme désillusion pour le Heat complètement éteint après le coup de siffler final. Miami a pu compter sur son secteur interieur pour marquer des paniers. Alonzo Mourning a terminé avec 21 points et 5 rebonds. PJ Brown signe un double-double avec 16 points, 12 rebonds. Jamal Mashburn score aussi 16 unités dont 2/2 à 3-points.

Les Knicks iront ensuite loin dans ces playoffs en atteignant la finale pour affronter les San Antonio Spurs.

Les 12 points en images d’Allan Houston

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *