Playoffs 1990 : les 157 points marqués par les Celtics face aux Knicks au match 2

Un véritable match d’attaque du côté du Massachusetts. Les Celtics avaient assuré le spectacle devant son public en enquillant les paniers lors de la deuxième manche face aux Knicks au premier tour des playoffs. New-York n’a pas trouvé la solution pour enrayer la réussite insolente de Boston. Détails. 

Le 28 avril 1990, les Celtics doublaient donc la mise dans sa série. Ils ont gagné leur deuxième match à domicile au Boston Garden en explosant la défense des Knicks 157 à 128. Les C’s battaient le record du plus grand nombre de points marqués dans un match de playoffs après les 156 inscrits par les Milwaukee de Bucks de Kareem Abdul-Jabbar (le 30 mars 1970 au match 3 contre les Sixers en demi-finale). Les champions NBA 1986 ont marqué plus de 40 points dans le premier, troisième et quatrième quart-temps. A la mi-temps, ils menaient 74 à 59.

LES CELTICS A 67% DE REUSSITE DANS CE MATCH 2

Après avoir gagné le match 1 116 à 105, les hommes du coach Jimmy Rodgers ont été extraordinairement adroits aux tirs finissant la rencontre à 67 % de réussite (63/94). Ils enregistraient le meilleur taux de réussite aux tirs de l’histoire des playoffs devançant les 66,3 % des Lakers. Los Angeles avaient fini à 57/86 face aux Spurs au match 1 du premier tour des playoffs 1986 lors de leur large victoire 135-88.

Kevin Mchale s’est régalé dans la raquette avec 31 points à 12/15 aux tirs plus 10 rebonds et 4 passes. Reggie Lewis marquait 21 points à 9/13 + 6 rebonds et 4 passes. Robert Parish signe un énorme double-double (18 points, 16 rebonds) comme Larry Bird malgré un manque d’adresse (15 points à 5/15 et 16 passes). Le banc des Celtics participaient au festival offensif avec un total de 60 points dont 14 inscrits par l’ailier remplaçant Ed Pinckney. Boston a réalisé presque le double de passes décisives dans cette partie : 46 contre 25.

Les Knicks ont tout de même dépassé la barre des 120 points dans cette rencontre. Trois joueurs atteignent la barre des 20 points et plus : Patrick Ewing (28 à 11/18 aux tirs + 8 rebonds), Gérald Wilkins (24 à 10/20 + 4 rebonds + 7 passes) et Johnny Newman (21 en sortie de banc à 8/16).

Malgré une avance de deux victoires, les Celtics ont subi trois défaites de suite, synonyme d’élimination au premier tour. Humiliés lors de cette lourde défaite au match 2, les Knicks avaient été plus mordants dans la suite de cette série en allant gagner ses deux matchs chez lui au Madison Square Garden pour égaliser à 2-2 et éviter une élimination. Au match 5, de retour au Boston Garden, New-York évitera d’encaisser plus de 150 points et aura le dernier mot en remportant cette rencontre cruciale 121 à 114 grâce à un costaud Patrick Ewing au bord du triple-double (31 points, à 14/26, 8 rebonds, 10 passes et 4 contres).

photo une (c) nba.com

Le match 2 Celtics-Knicks en intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *