Texas, la première équipe championne NCAA invincible en 1986

A jamais les premières. En 1986, les joueuses de l’université du Texas soulevaient son premier titre de championne NCAA sans perdre le moindre match de la saison : 34 victoires. 

Le 30 mars 1986, la section féminine des Lady Longhorns du Texas est devenue la première université à décrocher le titre de championne NCAA en étant invaincue de la saison. Le groupe coachée par Jody Conradt remportait la finale 97 à 81 face aux Trojans de Southern California, double championne NCAA en 1983 et 1984. Ces jeunes joueuses indestructibles décrochaient leur 34ème victoire en autant de matchs disputés. En 1983 et 1984, Texas s’était hissé jusqu’en finale régionale (Elite Eight), ce qui était son meilleur résultat dans un tournoi NCAA avant ce sacre.

La fac de Texas, malgré cette saison parfaite sans connaître la moindre défaite, n’avait pas été épargné par les blessures. A leur retour dans le Texas, pour célébrer ce magnifique premier titre, les Lady Longhorns avaient été accueilli par 3300 personnes à la Erwin Center, la salle où l’équipe jouait ses matchs à domicile.

CLARISSA DAVIS, UN DOUBLE-DOUBLE EN SORTIE DE BANC

Ma première pensée, c’était la perfection. Ca me frappe que nous ayons accompli quelque chose qu’aucune autre équipe n’avait fait. Il y aura chaque année un champion couronné mais les champions invaincus formeront un groupe d’élite”, déclarait Conradt après l’obtention du titre (source : texassports.com)

Lors de cette finale jouée dans la ville de Lexington dans le Kentucky à la Rupp Arena (5 662 spectateurs), Clarissa Davis a été solide avec un double-double en sortie de banc en 24 minutes : 24 points et 14 rebonds. En demi-finale du Final Four, elle avait été redoutable et immense dans la raquette avec 32 points et 18 rebonds face à Western Kentucky (victoire 90 à 65).

Avec deux grosses perfs pour conclure la saison, Davis est élue MOP (meilleure joueuse du Final Four) L’intérieure effectuait sa première saison chez les Longhorns et tournait à 13,3 points et 7,7 rebonds de moyenne. En finale, elle a bien été soutenu par l’arrière-ailière Fran Harris qui a scoré 14 points et la meneuse Kamie Ethridge. Cette dernière a laissé de son empreinte en délivrant 20 passes décisives, un record pour une finale. Le banc de Texas a joué un rôle capital dans ce succès : 58 points ont été marqués par ses remplaçantes contre 4 pour les Trojans. Ce banc marquait 30 points de moyenne tout au long de cette saison 1985-1986.

Côté Southern California, Cheryl Miller, en délicatesse avec son shoot (2/11) a inscrit 16 points dont 12 sur la ligne des lancers-francs en 13 tentatives. En seconde période, elle a été transparente ne marquant aucun panier. Maladroite aux tirs, rien n’allait dans le sens de Miller qui se faisait éjecter du match à 7:30 de la fin. L’attaque des Trojans a été portée par Cynthia Cooper, auteure de 27 points et exclue elle aussi à 45 secondes de la fin de cette finale.

photo une (c) Texassports.com

La finale Texas – USC en intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *