Klay Thompson “on fire” dans le troisième quart-temps, Big Smokey score 37 unités à 9/9 à 3-points

Face au Sacramento Kings, Klay Thompson a activé le mode “roi du tir à 3-points”. Devant le public de l’Oracle Arena, il a atomisé la défense de Sacto dans son exercice favori loin du cercle avec 37 points inscrits dans le troisième quart-temps.

Les Warriors, menant 56 à 51 à la mi-temps, vont donner tous les ballons au numéro 11 de Golden State après le repos. Le 23 janvier 2015, le fils de l’ex-laker Mychal Thompson plante 37 points sur les 41 de son équipe dans le seul troisième quart-temps avec une réussite invraisemblable : 13/13 aux tirs dont un propre 9/9 derrière l’arc. Il bat le record du plus grand nombre de points marqués en un quart-temps, ceux de Carmelo Anthony en 2008 et George Gervin en 1978 : 33. Dans le même temps, il bat aussi le record du plus grand nombre de tirs réussi derrière l’arc en un quart-temps, devançant alors Michael Redd et Joe Johnson, auteurs de 8 paniers réussis.

KLAY THOMPSON : 37 DES 52 POINTS DANS LE TROISIEME QUART-TEMPS

Avec ses tirs longue distance, Killa Klay offrait une avance confortable aux Warriors : 97-73. Les joueurs de Steve Kerr vont gérer tranquillement le quatrième quart-temps, une période où Thompson va continuer son festival. Il ajoute 15 points dont 2 tirs à 3-points pour atteindre les 52 points, le tout en 32 minutes. Un temps de jeu pendant lequel il a profité pour remplir sa ligne de stats : 2 rebonds, 5 passes, 4, interceptions, 2 contres en plus de son 16/25 aux shoots, et 9/10 aux lancers-francs. Il bat coup sur coup deux records : celui de points (38 contre les Lakers le 30 octobre 2013), et celui du nombre de tirs à 3-points (8/11 déjà contre les Kings le 1er décembre 2013).

Match au plus que parfait. “Klay” a entrouvert la porte de l’Oracle Arena, chausser ses sneakers, et fait le job loin du panier. C’est la première fois qu’il signe un match à plus de 50 points avec plus de 10 tirs derrière l’arc comme Stephen Curry, 54 points à 11/13 à 3-points contre les Knicks en 2013.

Klay Thompson rejoignait d’autres joueurs des Warriors à finir un match de saison régulière à plus de 50 points : Wilt Chamberlain, Joe Fulks, Neil Johnston, Rick Barry, Phil Smith, Bernard King, Joe Barry Carroll, Purvis Short, Antawn Jamison, Jamal Crawford et Stephen Curry.

“J’ai été l’un des joueurs les plus chanceux de la NBA à avoir joué avec Michael Jordan, Tim Duncan, David Robinson et certains des meilleurs joueurs de tous les temps. Autant Michael faisait des choses spectaculaires tous les soirs, je ne l’ai jamais vu faire ça, soulignait Steve Kerr pour mettre en avant la perf monumentale et dantesque de Thompson et comparer à ce que réalisait”His Airness” par le passé sur le parquet.

Les Warriors enregistraient leurs 35ème victoire en 41 rencontres, la 18ème de suite. Cette saison 2014-2015 déboucha sur le titre de champions NBA contre les Cleveland Cavaliers. Klay Thompson acheva celle-ci avec des moyennes de 21,7 points (43,9 % à 3-points), 3,2 rebonds et 2,9 passes, une première sélection au All-Star et dans la All-NBA Third Team (troisième meilleur cinq de la ligue).

 

Les 37 points de Klay Thompson dans le troisième quart-temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *