Playoffs 1996 : Seattle qualifié pour sa deuxième finale NBA, les Sonics évincent le Jazz au match 7

Éliminés en finale de conférence en 7 matchs en 1993 par les Suns, les Sonics ne s’étaient pas ratés cette fois-ci en 1996. Trois ans plus tard donc, Seattle atteignait les finales NBA en battant dans la septième manche le Utah Jazz en finale de la conférence Ouest. Précisions. 

Après avoir pris une énorme rouste au match 6 (défaite de 35 points 118 à 83), Seattle a souffert, puisé dans ses ressources pour obtenir la victoire au match 7 et se défaire de la franchise de Salt Lake City. Chez eux, à la Key Arena, devant 17 000 spectateurs, les Sonics s’imposaient de quatre points : 90-86. Shawn Kemp a été brillant dans ce match décisif terminant avec un double-double en 42 minutes : 26 points, 14 rebonds. Il réalise les mêmes statistiques lors de la sixième manche.

SHAWN KEMP A 69 % DE REUSSITE DANS CETTE FINALE

Auteur d’un 8/12 aux tirs et 10/11 aux lancers-francs, le fracasseur de cercle était heureux de cette qualification : « Lorsque vous luttez et que vous atteignez le moment final, ca fait du bien. C’est plus agréable pour moi maintenant que nous ayons réussi à traverser tant de choses ces dernières années en perdant, en luttant et en étant tellement critiqués. Nous avons surmonté beaucoup de choses, pas seulement en une journée, mais aussi avec les “discussions de trades et toutes sortes de rumeurs”. (source : latimes.com). Kemp frôle le double-double de moyenne dans cette finale : 20 points à 69% de réussite (49/71 aux tirs) et 9,7 rebonds.

Les hommes de George Karl se sont créées des frayeurs dans cette série. Ils menaient 3-1 après leur succès à l’extérieur au match 4. Dans ce match 7, Kemp a été décisif en rentrant en fin de match deux lancers capitaux pour conserver une petite avance : + 3 (87-84). “The Reignman” a été bien secondé par Gary Payton. “The Glove” assure avec ses 21 points, 5 rebonds et 6 passes. L’ancien meneur d’Oregon conclut cette série avec 20,7 points, 5,1 rebonds et 6 passes.

Detlef Schrempf finit avec 15 points à 6/9 aux tirs dont 2/4 à 3-points. Hersey Hawkins rentre lui aussi deux tirs longue distance sur ses quatre tentatives en terminant avec 14 unités, 2 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 2 contres.

17 ans après sa première finale remportée face aux Washington Bullets en 1979, les Sonics décrochaient une nouvelle fois son ticket pour les finales NBA. Après avoir glané cette quatrième victoire de la série contre Utah, les joueurs de Seattle pouvaient fêter leur second titre de champion de la conférence Ouest revêtant un t-shirt à cette occasion. Un moment de célébration de communion avec le public avant de défier en finale les Chicago Bulls.

Comme il y a deux ans, le Jazz loupe le coche en finale de conférence Ouest. En 1994, ils avaient perdu 4-1 contre les Houston Rockets, futur champion NBA, à ce stade de la compétition. Auteur de 22 rebonds, 5 rebonds et 7 passes, Karl Malone a été étincelant sur le parquet lors de cette série. “The Mailman” tourne à 27 points, 11,6 rebonds, 5,2 passes et 2,1 interceptions. Sur ce dernier match, John Stockton a été incroyable délivrant 22 points, 8 rebonds, 7 passes et 4 interceptions.

Le match 7 Sonics – Jazz 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *