Opening Night 2006 : la performance éclatante de Lamar Odom face aux Suns

Pour le match d’ouverture de la saison 2006-2007, les Lakers se sont imposés au Staples Center face au Phoenix Suns. En l’absence de Kobe Bryant (douleur au genou droit), l’ailier Lamar Odom a pris les rênes de l’attaque de L.A.

L’ex-clipper, “Candy Man” a compilé 34 points, 13 rebonds, 6 passes et 3 interceptions en 43 minutes. Il assure avec un 12/24 aux tirs dont 3/4 à 3-points puis aussi 7/7 aux lancers-francs.

Lamar Odom a eu le bon soutien dans la peinture d’Andrey Bynum, brillant avec 18 points, 9 rebonds et 5 passes. Les joueurs de Phil Jackson avaient mal démarré la partie en étant menés de 19 points suite à un 3-points de Léandro Barbosa (meilleur marqueur des Suns avec 30 unités, 9/14 aux tirs dont 6/8 à 3-points) à 1:36 de la fin du premier quart (39-20).

Dans le deuxième quart-temps, Odom et des joueurs du banc comme Maurice Evans (auteur de 17 points, 4 rebonds) ont montré du caractère pour revenir dans le match. Plus que 5 points de retard à la mi-temps : 58-53.

A la mi-temps, la franchise californienne est transfigurée. Les Lakers gagnent le troisième quart 34 à 21 et affichaient une avance confortable de 8 points : 87 à 79. L’écart s’est accru à + 15 quand Vladimir Radmanovic marquait sur un jump shot sur une passe d’Odom. L.A va garder la tête au tableau d’affichage et ramassait sa première victoire de la saison : 114 à 106.

Outre la belle performance de Barbosa, Phoenix pu compter sur Shawn Marion (16 points, 7 rebonds et 4 contres), Steve Nash (15 points, 13 passes), Raja Bell (12 points), et Kurt Thomas (12 points, 8 rebonds).

Nous avons bien défendu et pris les rebonds. J’ai commencé le match lentement, j’ai pris quelques mauvais tirs. Mon adrénaline était normal. J’ai dû ralentir un petit peu”, commentait Odom en fin de match. (Espn)

Les Lakers ont fini la saison 2006-2007 avec un bilan tout juste à l’équilibre : 42 victoires et 40 défaites. Lamar Odom tournait à 15,9 points, 9,8 rebonds et 4,8 passes en 56 matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *