NBA Finals 1994 : avantage Knicks au match 5 face aux Rockets, Patrick Ewing au bord du triple-double

A égalité 2-2, les Knicks ont pris pour la première fois l’avantage lors des finales NBA 1994. Face aux Rockets, la formation new-yorkaise a décroché le match 5 devant son public. Précisions.

Après un match 4 où il a raté beaucoup de shoots (16 points à 8/28), Patrick Ewing a livré un superbe match 5 face aux Rockets lors des finales NBA 1994 au Madison Square Garden. Le 17 juin de cette année, l’ancien pivot de Georgetown a flirté avec le triple-double : 25 points (11/21 aux tirs dont 1/1 à 3-points), 12 rebonds et 8 contres. Il égale le record du nombre de contres réussis en finale NBA, celui de Bill Walton et d’Hakeem Olajuwon.

PATRICK EWING EGALE UN RECORD

Walton avait réussi 20 points, 23 points, 7 passes et 8 contres avec les Blazers (match 6 en 1977 face aux Sixers). Olajuwon avait aligné 32 points, 14 rebonds et 8 contre avec les Rockets (match 5 en 1986 face aux Celtics. Deux autres joueurs réussiront 8 contres en finale NBA : Shaquille O’Neal en 2001 et Tim Duncan en 2003. Dwight Howard battra ce record avec 9 contres en 2009.

Grâce à Ewing, les Knicks reprenaient l’avantage dans la série grâce à sa victoire 91 à 84 : 3 victoires à 2. Le groupe encadré par Pat Riley alignait une deuxième victoire de suite à domicile après avoir perdu le match 3 à la maison. “Big Pat” a bien été épaulé par John Starks (19 points, 7 rebonds, 6 passes et 3 interceptions). Anthony Mason, en sortie de banc, a été très précieux dans cette partie. L’ailier termine avec 17 points et 9 rebonds. Derek Harper délivre 14 points et 7 passes.

Opposé à Ewing dans la raquette, Olajuwon n’a pas démérité. Il a été le meilleur joueur des Rockets sur le parquet new-yorkais. “The Dream” marque 27 points (12/21 aux tirs), prend 8 rebonds en 40 minutes.

Le 17 juin 1994, en plein Game 5, les Etats-Unis aperçoivent les images en direct de la course-poursuite entre la police californienne et O.J. Simpson, quelques heures après que ce dernier a été porté disparu et présenté comme le principal suspect du meurtre de sa femme Nicole Brown et de son ami, Ron Goldman.

Malgré cette avantage 3-2, les Knicks manquent deux occasions de remporter leur troisième titre NBA en perdant le match 6 et 7. Les Rockets décrochaient leur premier titre, scellant la série 4-3.

photo une (c) Andrew D. Bernstein/Getty 

La performance de Patrick Ewing au match 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *