6 janvier 1951 : Indianapolis-Rochester, un match achevé après 6 prolongations

L’opposition entre Indianapolis et Rochester le 6 janvier 1951 s’est terminé après six prolongations. Incroyable mais vrai, le résultat final ne s’est pas conclu sur un score fleuve. La franchise de l’Indiana remportait la partie.

Gagner un match sur le score de 75 à 73 après 6 prolongations, c’est possible. C’est ce qu’il s’est produit ce jour de janvier 1951 entre les Indianapolis Olympians et les Rochester Royals. Après les 4 quart-temps réglementaires, ces deux équipes étaient à égalité 68-68. Le match aura duré 78 minutes (48 minutes du temps réglementaire + 5 minutes par prolongation) Précisément, les scores dans les six prolongations étaient infimes donc cinq égalités :

  • 2-2 dans la première
  • 0-0 dans la seconde
  • 2-2 dans la troisième
  • 0-0 dans la quatrième
  • 4-4 dans la cinquième
  • 2-0 dans la sixième en faveur d’Indianapolis
Box Score Indianapolis – Rochester

Ralph Beard et Alex Groza avaient fini meilleur marqueur d’Indianapolis avec 17 points. A Rochester, c’est Arnie Risen qui a été en forme au scoring avec 26 unités.  Les Royals finiront d’ailleurs champion NBA en 1951 en battant New-York 4-3 en finale.

Ce match avec six « overtime » est devenu ainsi le match le plus long passant devant celui du 24 novembre 1949. Ce jour-là, les Syracuse Nationals avaient vaincu les Anderson Pakers au terme de cinq prolongations. Une rencontre marquée avec une pluie de paniers conclue par une victoire de Syracuse 125-123.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *