Sheryl Swoopes donne le premier titre universitaire à Texas Tech : 47 points en finale 1993

Sheryl Swoopes a été sensationnelle lors de sa dernière année de fac. Elle a guidé Texas Tech vers les sommets grâce à ses 47 points en finale NCAA en 1993. Précisions.

L’un des visages emblématiques de la WNBA a rayonné au niveau universitaire le 4 avril 1993, surfant sur un nuage. Ailière à la fac de Texas Tech, Sheryl Swoopes a été impressionnante sur le parquet d’Atlanta à l’Omni Coliseum lors de la finale NCAA opposant son équipe des Red Raiders aux Buckeyes d’Ohio State de Katie Smith. La native du Texas, qui a grandi à Brownfield soulevait le première titre universitaire grâce à ses 47 points inscrits lors du succès 84-82. Sa coéquipière Krista Kirkland a rajouté 14 points. Lors de ce dernier match de la saison 1992-1993, Texas Tech a shooté à 55 % de réussite, rentré 7 paniers à 3-points et signé 19/23 aux lancers-francs. Les Lady Raiders ont dominé aux rebonds : 41 prises contre 24.

En remportant cette finale, Texas Tech alignait une 19ème victoire consécutive, saison régulière et tournoi NCAA final confondu. Les Red Raiders terminaient la saison sur un bilan de 31 victoires et 3 défaites et glanaient son premier trophée majeur de son histoire.

SHERYL SWOOPES DECISIVE EN FIN DE MATCH

A ce moment-là de l’histoire du basket universitaire chez les filles, Swoopes détient le record du nombre de points marqués dans une finale NCAA. Elle marquait la moitié des points de son équipe qui gagnait le plus beau match de leur carrière. A la mi-temps, la future joueuse des Houston Comets avait marqué 23 points. En deuxième mi-temps, à une minute de la fin du match, elle marquait sur un lay-up et obtenait une faute en prime. En rentrant son lancer-franc, l’ailière donnait sept points d’avance à 58 secondes de la fin du match: 80 à 73.

Sur les deux dernières minutes 30 du match, elle rentre 7 points décisifs. En totalisant 24 points après la pause, Swoopes enregistrait un record de points marqués en une mi-temps dans un match du Final Four.

Sur l’ensemble du tournoi NCAA, elle marque 177 points en 5 matchs (35,4 points de moyenne), établissant un record dans l’histoire de la NCAA à ce stade de la compétition. En demi-finale, Swoopes avait déjà été étincelante avec un double-double : 31 points et 11 rebonds face à Vanderbilt. C’est la première de son histoire que Texas Tech filait au Final Four.

En tant que joueuse senior en 1992-1993, Sheryl Swoopes est élu MOP du Final Four et joueuse de l’année en remportant le trophée “Naismith National Player of The Year”. Elle remporte deux titres de Southern Conference (zone dans laquelle évolue Texas Tech en saison régulière).

Sheryl Swoopes repart de l’université de Texas Tech par la grande porte où elle était arrivée en 1991 après avoir évolué dans une autre fac texane (South Plains Community de 1989 à 1991). En deux saisons avec le maillot des Lady Raiders, elle livre des moyennes excellentes de 24,9 points et 8 rebonds. En 64 matchs joués en deux ans, elle gagne avec ses coéquipières 58 matchs pour seulement 8 défaites sous les ordres de la coach Marsha Sharp.

20 ans plus tard, un documentaire retraçant ce premier titre universitaire a été diffusé sur la Fox Sports Documentary : “Lady Raider Reflections: The Story of the 1993 National Champions”.

photo une (c) AP

Les 47 points de Sheryl Swoopes en images

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *