Opening Night 2006 : les Bulls étéignent le Heat, champion en titre, une victoire de 42 points

En match d’ouverture de la saison 2006-2007, les Bulls de Chicago ont écrabouillé le Heat de Miami, deux équipes qui s’étaient affrontés au premier tour des playoffs 2006 dans la conférence Est.

Le match a été précédée par la remise des bagues aux joueurs vainqueurs de la finale NBA 2006 face à Dallas (4-2). Des images de la post-season de Miami étaient diffusées sur écran géant. Des félicitations, des hommages pour le premier magnifique titre obtenu par les “flammes” ont été ternies par l’horrible performance des champions NBA.

Les taureaux de Chicago ont alors encornés le Miami Heat devant le public floridien à l’American Airlines Arena. Le 31 octobre 2006, les Bulls coachés par Scott Skiles créaient la sensation en battant le champion NBA en titre sur le score sévère de 108 à 66. Chicago avait d’ailleurs quitté les playoffs 2006 en perdant la série 4-2 au premier tour face au Heat.

LES MENEURS DES BULLS ASSURENT

Les deux meneurs des Bulls ont été performants. Le titulaire Kirk Hinrich a scoré 26 points à 10/18 aux tirs dont 3/5 à 3-points et et 3/4 aux lancers-francs suivi de 4 rebonds, 3 passes et 2 interceptions. Son suppléant, Chris Duhon a fini avec 20 points (7/8 aux tirs dont 3/3 à 3-points), 2 rebonds et 3 passes.

Du côté de Miami, seul Dwyane Wade a surnagé : 25 points à 10/15 aux tirs, 2 rebonds et 3 passes. La franchise n’était clairement pas en feu : 25/65 aux tirs dont un catastrophique 3/17 à 3-points. Ils ne prennent que 29 rebonds contre 49 côté Bulls.

Lorsque D-Wade donne deu points d’avance en début de match sur un jump shot à 9:18 de la fin du premier quart-temps, c’est la dernière fois que Miami mènera. Chicago prendra la tête pendant 44 minutes

Dans le deuxième quart-temps, les Bulls les prennent à la gorge en infligeant un 37-14 grâce à Luol Deng (8 de ses 12 points à cet instant). Ils rentraient aux vestiaires tranquillement avec 29 unités d’avance (59-30).

Ce n’est pas la première fois en NBA qu’un champion NBA, tenant du titre, perd son premier match de la saison suivant le sacre. Le 29 octobre 1982, les Lakers avaient perdu en match d’ouverture de leur saison face aux Warriors de Golden State : 132 à 117.

Miami termina quatrième de la conférence Est : 44 victoires et 38 défaites. Il perdra son titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *